Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Les troupes américaines en Syrie visées par des missiles après l’attaque en Jordanie

Les forces américaines font face depuis mi-octobre à une vague d'attaques, la plupart revendiquée par une nébuleuse de combattants issus de groupes armés pro-Iran

Illustration : Des soldats jordaniens patrouillent près de la frontière orientale entre la Jordanie et la Syrie, à al-Washash, dans le gouvernorat de Mafraq, en Jordanie, le 17 février 2022, lors d'une tournée médiatique organisée par l'armée jordanienne. (Crédit : AP Photo/ Raad Adayleh/ File)
Illustration : Des soldats jordaniens patrouillent près de la frontière orientale entre la Jordanie et la Syrie, à al-Washash, dans le gouvernorat de Mafraq, en Jordanie, le 17 février 2022, lors d'une tournée médiatique organisée par l'armée jordanienne. (Crédit : AP Photo/ Raad Adayleh/ File)

Les forces américaines et de la coalition antijihadiste en Syrie ont été la cible de missiles lundi, a affirmé un haut responsable militaire américain, au lendemain de la mort de trois soldats américains dans une attaque de drone en Jordanie.

« Plusieurs missiles ont été lancés contre les forces américaines et de la coalition dans la base de Shaddadi », dans le nord-est de la Syrie, a déclaré le haut responsable militaire sous couvert de l’anonymat.

« Aucune blessure et aucun dommage aux infrastructures n’ont été rapportés », a-t-il ajouté.

Washington déploie environ 2 500 militaires en Irak et 900 en Syrie, dans le cadre d’un dispositif destiné à lutter contre une éventuelle résurgence du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Les forces américaines font face depuis mi-octobre à une vague d’attaques, la plupart revendiquée par une nébuleuse de combattants issus de groupes armés pro-Iran. Celle-ci dit agir en représailles au soutien des Etats-Unis à Israël dans sa guerre contre le groupe terroriste islamiste du Hamas à Gaza.

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

Les forces américaines et de la coalition ont été attaquées à au moins 165 reprises depuis mi-octobre, dont 66 fois en Irak, 98 fois en Syrie, et une fois en Jordanie, aux moyens d’un « mélange » de drones d’attaques, de missiles, de mortiers, et de missiles balistiques de courte portée, selon le haut responsable militaire américain.

L’attaque de dimanche a touché la « Tour 22« , base logistique en territoire jordanien. Les trois soldats tués représentent les premiers décès de militaires américains dans une attaque depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas le 7 octobre.

Ces pertes américaines font craindre encore davantage une escalade dans la région alors que les combats font rage dans la bande de Gaza, pilonnée et assiégée par Israël.

La Maison Blanche a promis lundi des représailles « conséquentes » à cette attaque.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.