Rechercher

L’hôpital de campagne israélien en Ukraine ouvrira ses portes dès mardi

17 tonnes d'équipements, le personnel du ministère des Affaires étrangères et de l'hôpital Sheba ont traversé la frontière en préparation de l'ouverture de l’hôpital de campagne

  • Les logisticiens du Sheba Medical Center Yehuda Katzura à gauche, et Alexey Tsiboulski à l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Les logisticiens du Sheba Medical Center Yehuda Katzura à gauche, et Alexey Tsiboulski à l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Alexey Tsiboulski, responsable logistique du centre médical Sheba, décharge des médicaments à l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Alexey Tsiboulski, responsable logistique du centre médical Sheba, décharge des médicaments à l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 18 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 18 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Des membres de l'équipe de l'hôpital de campagne israélien sortent de l'école primaire ukrainienne. Des drapeaux ukrainiens et israéliens flottent au-dessus à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Des membres de l'équipe de l'hôpital de campagne israélien sortent de l'école primaire ukrainienne. Des drapeaux ukrainiens et israéliens flottent au-dessus à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 18 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 18 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Yehuda Katzura, chef de la logistique du centre médical Sheba, à l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Yehuda Katzura, chef de la logistique du centre médical Sheba, à l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Un camion de matériel envoyé d'Israël arrivant à l'hôpital de campagne en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel))
    Un camion de matériel envoyé d'Israël arrivant à l'hôpital de campagne en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel))
  • Fauteuils roulants et équipements de mobilité apportés par l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Fauteuils roulants et équipements de mobilité apportés par l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
  • Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)
    Des travailleurs ukrainiens construisent des tentes pour l'hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)

MOSTYSKA, Ukraine – Une semaine et demie après l’arrivée de son équipe, l’hôpital de campagne d’Israël en Ukraine a commencé à prendre forme samedi avant son ouverture prévue mardi.

L’hôpital est en cours de construction dans la petite ville de Mostyska, à une heure et demie de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine. Samedi matin, un drapeau israélien a été hissé aux côtés d’un drapeau ukrainien à l’extérieur de l’école primaire dont le terrain abritera l’installation d’une valeur de 21 millions de shekels (près de 6 millions d’euros).

L’hôpital israélien a surmonté de nombreux problèmes de financement et de sécurité. Dix-sept tonnes d’équipement ont été acheminés depuis Israel vers l’Ukraine samedi matin via la frontière polonaise. Ce projet est le fruit d’une collaboration du ministère de la Santé, du ministère des Affaires étrangères et du centre hospitalier Sheba, qui administre l’hôpital.

Les fonds nécessaires proviennent du bureau du Premier ministre, du ministère de la Santé et du ministère des Affaires étrangères, ainsi que de la Fondation de la famille Charles et Lynn Schusterman, et de l’American Jewish Joint Distribution Committee, précise un communiqué du gouvernement.

Alors que 10 tentes ont été érigées par des équipes ukrainiennes et des superviseurs israéliens au cours de la semaine dernière, les équipes de Sheba ont maintenant trois jours pour mettre en place les installations de laboratoire, de pharmacie et de soutien logistique de l’hôpital. L’hôpital comprendra des unités pour enfants et adultes, une salle d’urgence, une salle d’accouchement et une clinique réservée aux premiers soins.

Les deux premiers des six gros camions, ainsi que des représentants du ministère des Affaires étrangères et de Sheba sont arrivés sur place  tôt samedi lorsque le Times of Israël était sur place pour visiter le futur hôpital.

Des membres de l’équipe de l’hôpital de campagne israélien sortent de l’école primaire ukrainienne. Des drapeaux ukrainiens et israéliens flottent au-dessus à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)

« Tout est classé et marqué d’une couleur, nous savons donc où va chaque chose », a déclaré Yehuda Katzora, un administrateur de Sheba qui gère la mise en place de l’hôpital.

« Aujourd’hui, nous déchargerons tous les camions et nous commencerons à tout disposer d’ici dimanche soir », a déclaré Katzora. « Nous achèverons les finitions lundi et ouvrirons mardi. »

« Il sera prêt pour accueillir notre personnel, nos médecins et nos infirmières », a-t-il promis. Tous décolleront d’Israël lundi matin.

Yehuda Katzura, chef de la logistique du centre médical Sheba, à l’hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)

L’hôpital de campagne devrait porter secours aux réfugiés ukrainiens et aux autres habitants. Les équipes médicales locales seront formées à la télémédecine et aux soins médicaux sur le terrain, a déclaré la chef de la mission israélienne en Ukraine, Simona Halperin.

« Il y a du matériel ici qu’ils ne connaissent pas », a ajouté Katzora.

Selon Katzora, le personnel médical de l’établissement – dont beaucoup parlent russe et ukrainien – font parti du système médical israélien, de différents hôpitaux, et de Magen David Adom. Le personnel doit effectuer des rotations de deux semaines dans l’établissement. A ce jour, l’hôpital prévoit d’être opérationnel pendant un mois, mais pourrait tout à fait prolonger si nécessaire.

Des ouvriers ukrainiens construisent des tentes pour l’hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 18 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)

L’hôpital a été baptisé « Kohav Meir » (« Étoile brillante »), du nom de l’ancienne Premier ministre israélienne Golda Meir, née en Ukraine et fondatrice du programme d’aide de l’Agence de coopération internationale au développement du ministère des Affaires Étrangères, à la tête du projet d’hôpital de campagne.

« Cette mission prend tout son sens, à différents niveaux », a déclaré Katzora.

« C’est incroyablement émouvant de gérer tout le côté logistique des choses. C’est une opération très compliquée, avec une coordination de plusieurs organismes, dont UPS [qui a transporté le matériel médical], El Al, le ministère des Affaires étrangères, et le ministère de la Santé. Tout le monde à relevé le défi et s’est donné à fond pour créer un hôpital qui sera l’un des meilleurs au monde, en termes de capacités, de contenu et d’équipe médicale. »

Alexey Tsiboulski, un responsable logistique de Sheba qui était chargé de l’équipement s’est envolé pour la Pologne jeudi dernier pour tout réceptionner. Il a déclaré que la préparation de cette opération en Ukraine avait posé des défis particuliers.

« Nous devions nous assurer que l’équipement arrivait intact. Après tout, c’est une zone de guerre », a déclaré Tsiboulski, ajoutant que « ça a bien été le cas ».

Alexey Tsiboulski, responsable logistique du centre médical Sheba, à l’hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 19 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)

Tsiboulski a également expliqué que le climat – nettement plus froid que le climat israélien – posait un défi logistique non négligeable. Des mini-poêles chaufferont chacune des 10 tentes de l’hôpital de campagne.

De plus, plutôt que de compter sur les réseaux de communication locaux, l’équipe de l’hôpital a apporté deux antennes paraboliques pour contrôler son propre accès aux dossiers des patients et aux analyses de laboratoire.

Tsiboulski, qui a grandi dans l’ex-Union soviétique, a déclaré être « vraiment ému. Je suis entré dans le bâtiment de l’école [adjacent à l’hôpital de campagne] et cela m’a rappelé celui dans lequel j’ai étudié il y a 40 ans.»

« Les tables, les chaises, j’imaginais les étudiants assis », a-t-il ajouté.

« Pour venir ici et aider la nation ukrainienne, je n’ai pas réfléchi à deux fois quand ils m’ont sollicité, j’ai de suite voulu apporter mon aide. »

Des ouvriers ukrainiens construisent des tentes pour l’hôpital de campagne israélien en cours de construction à Mostyska, en Ukraine, le 18 mars 2022. (Crédit : Carrie Keller-Lynn/Times of Israel)

L’hôpital de campagne est situé à Mostyska, à seulement 15 kilomètres de la frontière polonaise et à 70 kilomètres de Lviv. Ce lieu a été choisi en collaboration entre les gouvernements israélien et ukrainien, en mettant l’accent sur la sécurité des quelque 80 membres du personnel médical et opérationnel qui géreront l’opération sur place.

« Nous avons dû trouver un équilibre entre apporter de l’aide et ne pas mettre le personnel en danger », a déclaré Halperin.

Un hôpital de campagne plus petit mis en place par l’organisation humanitaire américaine Samaritan’s Purse, situé dans le parking d’un centre commercial à la périphérie de Lviv, a jusqu’à présent été peu sollicité, a déclaré un médecin de l’établissement. « Nous n’avons pas encore eu beaucoup de patients », a-t-elle déclaré. « [Mais,] la guerre n’est pas encore là en ce moment précis. »

L’installation israélienne s’attend à être sollicitée « d’ici quelques jours », a déclaré Katzora.

« Nous ne savons pas combien de personnes viendront, mais nous savons que beaucoup sont concernés », a déclaré Katzora. « Je pense que deux à trois jours après l’ouverture, nous accueillerons déjà beaucoup de monde. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...