L’hôpital de Tsahal à Katmandou ferme ses portes avec une cérémonie officielle
Rechercher

L’hôpital de Tsahal à Katmandou ferme ses portes avec une cérémonie officielle

1 427 patients y ont été pris en charge depuis le séisme et 90 opérations d’urgence y ont été effectuées ; des ingénieurs et des spécialistes de la santé mentale restent présents au Népal

Des officiels israéliens et népalais lors de la cérémonie de fermeture de l'hôpital de campagne de Tsahal à Katmandou  (Crédit : Tsahal)
Des officiels israéliens et népalais lors de la cérémonie de fermeture de l'hôpital de campagne de Tsahal à Katmandou (Crédit : Tsahal)

Lors d’une cérémonie conjointe avec des népalais, l’Armée israélienne a officiellement fermé son hôpital de campagne, à Katmandou, ce dimanche.

Ce week-end, le personnel médical de Tsahal avait pris en charge 1 427 victimes du tremblement de terre dévastateur qui a frappé l’Etat montagneux d’Asie le mois dernier, avec 90 opérations d’urgence, six césariennes et deux naissances naturelles.

Des ingénieurs de Tsahal vont continuer à collaborer avec les autorités locales et évaluent la stabilité de 295 structures publiques endommagées dans le séisme. Les spécialistes de la santé mentale de Tsahal continuent d’organiser des séminaires pour le personnel éducatif local visant à aider la population à surmonter le traumatisme.

L’hôpital de campagne établi à Katmandou, la capitale népalaise, est le plus grand hôpital jamais mis en place par l’armée israélienne.

Parmi les médecins et les conseillers, l’on pouvait compter cinq clowns médicaux envoyés par Israël.

«  Le but est de jouer avec les enfants,  de leur apporter un peu de joie et de briser l’atmosphère de peur et de stress », expliquait « Dush », l’un des clowns, en fin de semaine dernière.

Des officiels israéliens et népalais lors de la cérémonie de fermeture de l'hôpital de campagne de Tsahal à Katmandou  (Crédit : Tsahal - porte-parole)
Des officiels israéliens et népalais lors de la cérémonie de fermeture de l’hôpital de campagne de Tsahal à Katmandou (Crédit : Tsahal – porte-parole)

Jeudi, le président Reuven Rivlin a félicité le personnel médical de l’hôpital de campagne.

« Chère délégation, chers commandants, chers sauveteurs, vous êtes, tous, la fierté du pays », a déclaré Rivlin a déclaré dans une allocution diffusée à l’équipe.

« J’ai suivi votre travail impressionnant depuis le moment où vous avez atterri sur la terre tremblante du Népal et je vous ai gardé dans mes pensées avec inquiétude et fierté à la fois. Votre délégation incarne toutes les valeurs universelles de l’État : le don, la morale, l’amour pour chaque personne, pour son humanité pure. »

L’armée israélienne a tweeté ce dimanche un clip résumant l’activité de l’hôpital de campagne pendant 24 heures :

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...