Liberman appelle les Gazaouis à vivre pacifiquement aux côtés d’Israël
Rechercher

Liberman appelle les Gazaouis à vivre pacifiquement aux côtés d’Israël

Lors de son discours de Yom HaShoah, le ministre de la Défense affirme qu'il est temps pour nos « voisins du sud » de « changer de direction »

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, s'exprime lors d'une cérémonie commémorative de l'Holocauste dans le kibboutz  Yad Mordechai, le 12 avril 2018 (Crédit : Flash90)
Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, s'exprime lors d'une cérémonie commémorative de l'Holocauste dans le kibboutz Yad Mordechai, le 12 avril 2018 (Crédit : Flash90)

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a appelé jeudi les habitants de Gaza à « changer de direction » et à se concentrer sur une façon de vivre pacifiquement aux côtés d’Israël au lieu d’essayer de détruire le pays.

Parlant lors d’un événement organisé pour Yom HaShoah dans le kibboutz Yad Mordechai à 5 kilomètres de la frontière de Gaza, Liberman a déclaré qu’Israël tendra toujours la main vers la paix, mais qu’il ne restera pas les bras croisés face aux menaces.

« Mon message à nos voisins du sud – vous ne réussirez jamais à nous briser. Changez de direction et commencez à réfléchir, non pas sur la façon de détruire l’État d’Israël, mais sur la façon d’exister aux côtés de l’État d’Israël », a-t-il déclaré.

Bien qu’Israël ait quitté Gaza il y a plus de dix ans, le groupe terroriste Hamas cherche toujours à déraciner l’Etat juif, a déploré Liberman.

« Malheureusement, la bataille pour notre droit d’exister en tant qu’Etat juif et libre continue à ce jour, même si l’Etat d’Israël a tendu la main à tous ses voisins. Nous avons signé des accords de paix avec l’Egypte et la Jordanie et avons quitté la bande de Gaza jusqu’au dernier millimètre des lignes de 1967 », a-t-il souligné.

« Aujourd’hui, les dirigeants de la bande de Gaza menacent de détruire l’Etat d’Israël, de renvoyer les réfugiés à Tel-Aviv, Haïfa et Safed et les sirènes retentissent à la suite de leurs tirs de roquettes sur les communautés du sud ».

Liberman a défendu le droit d’Israël à se protéger et a exhorté Gaza à changer ses habitudes.

« Nous avons la capacité de défendre et la capacité et le droit de nous défendre », a-t-il déclaré.

« Par conséquent, mon message à nos voisins du sud est que vous ne réussirez jamais à nous briser. L’esprit, l’espoir et la foi qui nous ont accompagnés durant l’Holocauste et pendant la Guerre d’Indépendance, est plus fort que tous nos ennemis et tous ceux qui nous haïssent, avec tous leurs préjugés – vous n’avez aucune chance. »

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman (centre droit) et la présidente de la Cour suprême Esther Hayut (centre gauche) assistent à une cérémonie commémorative dans le kibboutz Yad Mordechai, le 12 avril 2018, alors qu’Israël célèbre Yom HaShoah (Crédit : Flash90)

Les Palestiniens participent à des manifestations de masse baptisées la « Marche du retour » à la frontière de Gaza depuis le 30 mars.

Trente-deux Palestiniens ont été tués par les tirs israéliens lors des affrontements frontaliers, selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas. Israël dit qu’il ouvre le feu si nécessaire pour arrêter les dommages à la barrière frontalière, les infiltrations et les tentatives d’attaques. Il affirme que le Hamas, dont les dirigeants ont déclaré que ces manifestations visent à effacer la frontière et à libérer la Palestine, cherche à utiliser les manifestations comme couverture pour commettre des actes de violence.

Vendredi dernier, au cours de la deuxième semaine d’une série d’événements qui devraient connaître son point culminant le 15 mai, environ 20 000 Palestiniens ont manifesté le long de la frontière de Gaza dans ce qu’Israël a décrit comme une émeute orchestrée par le Hamas.

Le porte-parole de l’armée israélienne, Ronen Manelis, a précisé ce soir-là que huit engins explosifs et de nombreux cocktails Molotov ont été lancés pendant la journée, et que Tsahal a fait face à plusieurs tentatives « pour sectionner la barrière…. Il y a eu des tentatives pour mener des actes de terrorisme … en utilisant la fumée [de pneus en feu] pour couverture », a déclaré Manelis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...