Liberman : la prochaine guerre contre le Hezbollah verra une victoire “décisive” d’Israël
Rechercher

Liberman : la prochaine guerre contre le Hezbollah verra une victoire “décisive” d’Israël

Le ministre de la Défense s'est dit “impressionné par le niveau de préparation, de détermination et de professionnalisme des différentes forces”

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Avigdor Liberman, ministre de la défense, au centre, avec le chef d'état major Gadi Eizenkot et le général Yoel Strick, lors d'une visite d'un important exercice de l'armée, dans le nord d'Israël, le 12 septembre 2017. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Avigdor Liberman, ministre de la défense, au centre, avec le chef d'état major Gadi Eizenkot et le général Yoel Strick, lors d'une visite d'un important exercice de l'armée, dans le nord d'Israël, le 12 septembre 2017. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman a lancé un avertissement sévère à l’intention du Hezbollah, groupe terroriste chiite libanais, indiquant qu’un prochain conflit « se terminera par une victoire décisive pour l’armée israélienne et l’État d’Israël », lors de sa visite d’un important exercice militaire qui simule une guerre contre le groupe terroriste libanais.

Durant sa visite de l’exercice Or HaDagan, Liberman a affirmé être « impressionné par le niveau de préparation, de détermination et de professionnalisme des différentes forces et des différents commandants. »

Le ministre de la Défense a également déclaré que l’exercice, le plus important depuis 20 ans, « est une piqure de rappel à l’attention de tous ceux qui cherchent à porter atteinte à la sécurité des citoyens d’Israël. »

Bien que Liberman n’ai pas nommément cité le Hezbollah, l’exercice de 10 jours simule spécifiquement une guerre contre le groupe terroriste, et l’objet de son avertissement est clair.

Le ministre de la Défense était accompagné du chef d’état-major Gadi Eizenkot, du général de division du Commandement du Nord Yoel Strick et du directeur général du ministère de la Défense Udi Adam, qui était le chef du Commandement du Nord durant la seconde guerre du Liban, en 2006.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...