L’IDC Herzliya et Mayo Clinic s’unissent pour favoriser la technologie médicale
Rechercher

L’IDC Herzliya et Mayo Clinic s’unissent pour favoriser la technologie médicale

Cet automne, un nouveau programme d'entrepreneuriat aidera les participants à mettre en œuvre leurs idées

Les étudiants de l'IDC Herzliya (Crédit : autorisation)
Les étudiants de l'IDC Herzliya (Crédit : autorisation)

Les experts médicaux et de recherche de Mayo Clinic, une organisation à but non lucratif américaine, vont unir leurs forces avec le programme d’entrepreneuriat d’IDC Herzliya et mener un programme pour développer et mettre en œuvre de nouvelles technologies médicales.

Le programme de coopération sera dirigé par Amir Lerman, professeur de médecine au Mayo Clinic qui est également le directeur de son centre de recherche cardiovasculaire, et a récemment été nommé à la tête de la nouvelle initiative de la clinique pour l’investissement et la coopération avec les entreprises et les technologies israéliennes.

« La coopération avec Mayo Clinic exposera les étudiants à la technologie de pointe et à l’innovation, et permettra d’identifier les problèmes auxquels sont confrontés les systèmes de santé dans le monde entier », a déclaré Nava Swersky Sofer, directeur général d’IDCBeyond, le programme d’entrepreneuriat de l’université privée basée à Herzliya. « Cette coopération ouvre un certain nombre de possibilités pour les étudiants à l’entrepreneuriat, de l’exploration de nouveaux horizons à la création d’entreprises innovantes ».

Le nouveau programme d’IDCBeyond comprendra des études multidisciplinaires dans les domaines de la technologie, la biomédecine, la mondialisation et le développement durable. Elle sera suivie d’un processus d’idéation et de mise en place de nouvelles entreprises, avec l’aide de mentors du milieu universitaire et de l’industrie, en six mois.

Nava Swersky Sofer de l'IDC (Crédit : Autorisation d'Adi Cohen Zedek)
Nava Swersky Sofer de l’IDC (Crédit : Autorisation d’Adi Cohen Zedek)

Le programme est un programme à temps plein d’un an, visant un « petit groupe de créateurs, d’universitaires pionniers, avec une profonde passion pour l’esprit d’entreprise », a déclaré l’IDC dans un communiqué. Les participants seront sélectionnés dans divers domaines, dont la science, la médecine, l’ingénierie, l’informatique, les affaires, la conception et l’architecture, en Israël et à l’étranger.

« Comprendre les enjeux de la biomédecine, la durabilité, la technologie et la mondialisation enseignée par des experts, tels que les chefs de file de Mayo Clinic, constituera une base pour résoudre les problèmes et lancer des start-ups visant à trouver des solutions aux grands problèmes de l’humanité », a déclaré Swersky Sofer.

Mayo Clinic a récemment annoncé la mise en place de « The Mayo Clinic Israeli Startup Initiative », qui vise à collaborer et à investir dans des startups israéliennes. L’objectif est de promouvoir la coopération avec les entreprises à diverses étapes de la vie d’entreprise, à partir de la phase de conception aux essais cliniques.

« Nous voyons IDCBeyond comme une occasion d’atteindre des entrepreneurs très motivés, qui, avec l’aide et le soutien professionnel fourni par le programme, seront en mesure de développer des technologies et des solutions pour la santé mondiale et les questions médicales afin de faciliter le diagnostic et le traitement », a indiqué Lerner de Mayo.

IDCBeyond ouvrira en octobre 2016. C’est une initiative du professeur Uriel Reichman, président et fondateur d’IDC. Le programme combinera des contenus académiques et la création d’entreprise, à partir du stade de l’idée initiale. Les participants auront accès à des fonds de capital de risque ainsi que des possibilités de réseautage professionnel et le soutien de mentors et d’experts de l’industrie, a précisé l’IDC.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...