Israël en guerre - Jour 140

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Lidor Levi et Nitzan Rahoum, 28 ans, attendaient leur premier enfant

Assassinés au Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reim, le 7 octobre 2023

Nitzan Rahoum et Lidor Levy, assassinés par des terroristes du Hamas au Festival Supernova, a proximité du kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Nitzan Rahoum et Lidor Levy, assassinés par des terroristes du Hamas au Festival Supernova, a proximité du kibboutz Reim, le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Lidor Levy, 28 ans, et Nitzan Rahoum, 28 ans, étaient fiancés et vivaient ensemble dans le moshav de Geulim (centre). Ils ont été assassinés par des terroristes palestiniens du Hamas au festival de musique Supernova le 7 octobre.

Nitzan était enceinte de quatre mois lorsqu’elle a été tuée. Le couple a participé à la rave avec l’oncle de Nitzan, Avi Sasi, qui a également été assassiné, et deux cousins qui ont survécu, tandis qu’un autre cousin était DJ et a réussi à se cacher.

Lidor et Nitzan se sont réfugiés dans un miklat – abri antiatomique – en bord de route – à l’écart de son oncle et de ses cousins – que les terroristes du Hamas ont assiégé et dans lequel ils ont lancé des grenades. Lidor a cherché à s’enfuir et a été exécuté au cours d’une rafale de coups de feu, tandis que Nitzan aurait été assassinée au moyen d’une grenade, en même temps que de nombreuses autres personnes.

Le corps de Lidor a été découvert après plusieurs jours et il a été enterré le 11 octobre à Pardesiya. La famille de Nitzan a été informée par la suite qu’elle avait également été tuée. Elle a été enterrée à côté de Lidor le 12 octobre.

Nitzan laisse derrière elle ses parents, Ronit et Levi, ainsi que ses frères et sœurs Ofri, Omri et Gil. Lidor, quant à lui, laisse derrière lui ses parents, Gita et David. Un membre de la famille a déclaré que le couple avait partagé la joyeuse nouvelle de leur grossesse avec la famille élargie de Lidor lors d’un repas de fête le vendredi soir, quelques heures avant qu’ils ne soient assassinés.

Ronen Levy, l’oncle de Lidor, a déclaré que la nouvelle de sa mort était dévastatrice pour ses parents, qui ont perdu leur enfant unique.

« Lidori, ma vie, aujourd’hui nous t’avons enterré et mon cœur refuse d’y croire », a écrit Ronen sur Facebook. « Je t’aimais tellement, je t’aimerai toujours. Tu as laissé un vide dans mon âme qui ne sera jamais comblé. Tu étais à ton apogée ; tu prenais toujours soin de ceux qui t’entouraient, tu t’assurais qu’ils s’amusaient, qu’ils étaient heureux et qu’ils vivaient pleinement leur vie, tu prenais soin de ta mère comme si elle était ton enfant, tu la gardais forte (…). Seul enfant de mon frère, tu étais leur monde entier. »

Danielle Sasi, la cousine de Nitzan, qui a survécu au massacre de la rave avec son époux, alors qu’elle regardait son père se faire tuer, a écrit que Nitzan était comme une sœur pour elle.

« Ma Nitz, mon amie, ma sœur, ma cousine, comment continuer sans toi ?! » a écrit Danielle sur Instagram. « Me rendre en Israël ne sera jamais la même chose sans toi. Qui j’appellerai quand j’atterrirai et avec qui je parlerai quand je serai triste (…) ? Qui multipliera les expériences avec moi et les nouveaux instants ? Que de plaisir et de joie nous avons eu ce soir-là, nous avons dansé, nous nous sommes pris dans les bras, nous avons ri et nous avons aimé. Je suis désolée de ne pas avoir pu te sauver, je suis désolée que tu aies dû subir tout cela (…). Je suis désolée que nous ne puissions pas élever nos enfants ensemble comme nous l’avions prévu. »

Nofar Beliak, la cousine de Lidor, a décrit avoir vu le couple pour la dernière fois juste avant qu’il ne se rende au festival devenu cauchemar.

« Vendredi dernier, nous avons passé la fête avec toute la famille à Ashkelon, tu as joué au billard avec mon père, Nitzan a parlé à tout le monde et vous avez partagé avec nous tous votre grossesse passionnante, et essayé de calculer quand tombera la brit mila (…). Je ne peux pas croire que maintenant nous t’enterrons. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’est ensuivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.