L’Illinois, premier état américain à lister des sociétés interdites d’activité pour boycott d’Israël
Rechercher

L’Illinois, premier état américain à lister des sociétés interdites d’activité pour boycott d’Israël

Une loi de l'Illinois interdit explicitement de commercer avec des entreprises qui boycottent les produits israéliens

Un appel au boycott d'Israël (Crédit : Tapash Abu Shaim/Palestine Solidarity Campaign UK via Facebook)
Un appel au boycott d'Israël (Crédit : Tapash Abu Shaim/Palestine Solidarity Campaign UK via Facebook)

Une agence d’état de l’Illinois a cité 11 entreprises interdites de commercer avec l’Etat pour avoir boycotté Israël ou ses implantations, la première désignation du genre par un corps américain officiel.

Un nombre d’entreprises sur la liste du groupe de Politique d’Investissement d’Illinois a retiré son argent de compagnies israéliennes qui opèrent en Cisjordanie et à Jérusalem Est, mais ne boycottent pas Israël dans les limites de 1967.

Au moins deux entités ont déclaré que leur désinvestissement d’Israël au cours des récentes années se fonde sur des calculs commerciaux, et non politiques.

La loi Illinois, qui a été passée l’année dernière, interdit explicitement de commercer avec des entreprises qui boycottent les opérations israéliennes dans les territoires contrôlés par Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...