L’incendie de la ‘synagogue’ en Cisjordanie était volontaire
Rechercher

L’incendie de la ‘synagogue’ en Cisjordanie était volontaire

Le feu avait atteint la tente qui servait de lieu de prière de fortune et détruit les livres saints

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Restes de livres de Torah incendiés dans l'avant-poste de Givat Sorek en Cisjordanie le 6 février 2016 (Autorisation : Département de la sécurité de Karmei Tzur)
Restes de livres de Torah incendiés dans l'avant-poste de Givat Sorek en Cisjordanie le 6 février 2016 (Autorisation : Département de la sécurité de Karmei Tzur)

Les enquêteurs ont déclaré hier soir que les flammes de la synagogue de l’avant-poste de Givat Sorek en Cisjordanie avait été délibérément commencé.

Les découvertes sont basées sur les preuves présentes sur les lieux de l’incendie.

Le feu a atteint la tente qui servait de lieu de prière de fortune et a brulé les livres saints situés à l’intérieur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...