Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

L’Iran assure avoir les capacités techniques pour fabriquer une bombe nucléaire

Le haut dignitaire qui en a fait l'annonce à Al Jazeera a indiqué que la décision de fabriquer la bombe n'avait pas été prise. Il a réitéré les menaces de riposte en cas d'attaque

Kamal Kharazi, le chef du Conseil stratégique des relations étrangères de l'Iran, lors d'une interview avec Al-Jazeera, février 2019. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
Kamal Kharazi, le chef du Conseil stratégique des relations étrangères de l'Iran, lors d'une interview avec Al-Jazeera, février 2019. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)

Un haut conseiller du Guide suprême iranien Ali Khamenei a déclaré, dimanche, que son pays avait « les capacités techniques pour fabriquer une bombe nucléaire ».

Kamal Kharazi, chef du Conseil stratégique iranien des relations étrangères, a indiqué à Al Jazeera : « Ce n’est un secret pour personne que nous avons les capacités techniques pour fabriquer une bombe nucléaire, mais nous n’avons pas pris la décision de le faire. »

Il a ajouté que les négociations sur un retour à l’accord nucléaire avec les États-Unis étaient difficiles en raison de la méfiance entre les parties.

Il a affirmé qu’Israël était « faible, et que le soutien du président américain Joe Biden n’y changerait rien ».

Il a également signalé, à la manière d’un avertissement, que le fait de « s’en prendre à notre sécurité depuis des pays voisins donnerait lieu à riposte envers ces pays, comme envers Israël directement ».

L’Iran a accusé dimanche les Etats-Unis d’attiser les tensions au Moyen-Orient, au lendemain des propos du président américain Joe Biden qui vient d’achever une tournée au Moyen-Orient.

Dans une allusion transparente à Téhéran, son ennemi juré, M. Biden a affirmé samedi devant un parterre de dirigeants arabes que les Etats-Unis ne « tolèreraient pas qu’un pays essaie d’en dominer un autre dans la région au travers de renforcement militaires, d’incursion, et/ou de menaces. »

Washington, « en essayant de créer des tensions dans la région a une fois de plus recouru à la politique de l’iranophobie et c’est raté », a réagi le porte-parole iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanani, dans un communiqué. « Ces fausses allégations sont conformes à la politique agitatrice […] de Washington dans la région », a poursuivi le communiqué.

A quelques jours du déplacement du président russe Vladimir Poutine à Téhéran, M. Biden a également souligné que son pays « ne se détournerait pas » du Moyen-Orient en laissant « un vide que pourraient remplir la Chine, la Russie ou l’Iran ».

A l’issue de la réunion à Djeddah, des dirigeants arabes et Washington ont appelé dans un communiqué à renforcer des capacités de dissuasion conjointes « contre la menace croissante » posée par les véhicules aériens sans pilote, une référence probable à Téhéran, qui a dévoilé vendredi des navires capables de transporter des drones.

L’Iran est accusé par les Etats-Unis et Israël, d’utiliser des drones et des missiles pour attaquer les forces américaines et les navires liés à Israël dans le Golfe, afin de déstabiliser la région.

En Israël, autre ennemi juré de l’Iran, Joe Biden a signé un partenariat stratégique face à Téhéran, faisant ainsi front commun contre l’Iran pour s’assurer qu’il ne se dote « jamais » de l’arme nucléaire.

Pour M. Kanani, il s’agit d’ « un grand signe de la tromperie et de l’hypocrisie » des Etats-Unis car « ils ferment les yeux sur le régime sioniste en tant que […] le plus grand détenteur de l’arsenal d’armes nucléaires dans la région ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.