L’Iran met en garde Israël : ‘Ne nous causez pas de problèmes’
Rechercher

L’Iran met en garde Israël : ‘Ne nous causez pas de problèmes’

Le général des Gardiens de la Révolution affirme que toute attaque contre Téhéran deviendra le "tombeau de ses agresseurs"

Des missiles lancés lors d'exercices en Iran, le 21 février 2017. (Capture d'écran : Iribnews via Tasnim)
Des missiles lancés lors d'exercices en Iran, le 21 février 2017. (Capture d'écran : Iribnews via Tasnim)

Lors d’un entretien avec la BBC, alors qu’il répondait à l’éventualité de nouvelles sanctions prônées par Israël, les Etats-Unis et l’Arabie saoudite, le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif a proféré lundi une mise en garde à peine voilée.

« Je leur conseille non seulement de respecter le droit international mais aussi de se montrer suffisamment prudents pour ne pas connaître de graves problèmes », a déclaré Zarif selon un court extrait de l’interview publié par la BBC.

Zarif a ajouté que « j’espère certainement que la prudence prévaudra, parce que l’Iran n’est pas une cible facile. »

« Nous nous défendrons. Je ne crois pas que ceux qui regardent notre histoire, que ceux qui regardent nos capacités, prendraient jamais la décision de se lancer dans une telle mésaventure », a expliqué Zarif selon la BBC.

Hossein Salami, commandant du Corps des Gardiens de la  Révolution Islamique. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Hossein Salami, commandant du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Lundi également, un important général iranien a prévenu que quiconque attaquerait son pays sera annihilé. Hossein Salami, commandant adjoint des Gardiens de la Révolution, la force militaire d’élite du régime de Téhéran, a déclaré que toute attaque contre l’Iran se transformerait en « tombes des agresseurs ».

« Les ennemis connaissent la puissance de l’Iran », a-t-il ajouté, selon l’agence de presse semi-officielle Fars.

De plus, les Gardiens de la Révolution iraniens ont tiré plusieurs missiles sophistiqués durant des exercices militaires, ont annoncé lundi les médias iraniens.

Plus tard dans la journée, la télévision publique a diffusé des séquences montrant plusieurs lancements de missiles depuis l’arrière de véhicules dans le désert.

Des missiles lancés lors d'exercices en Iran, le 21 février 2017. (Capture d'écran : Iribnews via Tasnim)
Des missiles lancés lors d’exercices en Iran, le 21 février 2017. (Capture d’écran : Iribnews via Tasnim)

Sur une image, les missiles apparaissent devant le soleil. L’effet de caméra donne l’impression qu’ils viennent frapper une étoile de David, même s’il reste incertain que cet effet ait été intentionnel.

Le général Mohammad Pakpour, chef des forces de terrain des Gardiens de la Révolution, a expliqué à la chaîne que des missiles avec une portée supérieure à 100 kilomètres ainsi que des fusées de type Fajr-3, Fajr-4 and Fajr-5 – dont la portée est inférieure à 100 kilomètres – ont tous été testés avec succès durant l’exercice.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...