Liste arabe unie : nous retournerons sur le mont du Temple
Rechercher

Liste arabe unie : nous retournerons sur le mont du Temple

Le parti arabe israélien et 3e force parlementaire considère que cette visite constitue un droit fondamental

Des députés de la Liste arabe unie devant le Dôme du Rocher, sur le mont du Temple, à Jérusalem, le 28 juillet 2015. (Crédit : autorisation)
Des députés de la Liste arabe unie devant le Dôme du Rocher, sur le mont du Temple, à Jérusalem, le 28 juillet 2015. (Crédit : autorisation)

Les dirigeants de la Liste arabe unie ont déclaré qu’ils comptaient reprendre leurs visites au mont du Temple pendant le mois de Ramadan, qui commence la première semaine de juin.

Dans une lettre informant le président de la Knesset, Yuli Edelstein, de leur intention, le parti a écrit que la visite du point de vives tensions était un droit fondamental, a annoncé la Deuxième chaîne.

Netanyahu avait interdit aux députés de se rendre sur le mont du Temple.

Cette information a été diffusée quelques heures après la prestation de serment du nouveau député du Likud Yehuda Glick, qui a déclaré à la Knesset qu’il « ferait tout ce qui est en mon pouvoir pour mettre fin à l’injustice qui a lieu tous les jours au lieu le plus saint du monde, où des policiers reçoivent des ordres pour vérifier si un juif de 90 ans est, Dieu nous préserve, en train de bouger les lèvres ou pas. »

Dans le cadre du fragile accord de statu quo sur l’emplacement, qui est saint pour les juifs et les musulmans, les non musulmans peuvent visiter le lieu mais n’ont pas le droit d’y prier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...