Israël en guerre - Jour 199

Rechercher
En direct

Netanyahu aux familles d’otages : la pression exercée sur le Qatar commence à porter ses fruits

Les États-Unis coordonnent les efforts multinationaux visant à mettre en service le corridor d'aide maritime à Gaza, selon Blinken * Delta reprendra ses vols vers Israël en juin   ;

Les troupes de Tsahal opèrent dans la bande de Gaza ; photo publiée le 14 mars 2024. (Crédit : armée israélienne)
Les troupes de Tsahal opèrent dans la bande de Gaza ; photo publiée le 14 mars 2024. (Crédit : armée israélienne)

Israël appelle l’ONU à organiser plus de convois pour le nord de Gaza

Des camions transportant de l'aide humanitaire pour la bande de Gaza passant par la zone d'inspection au poste-frontière de Kerem Shalom, dans le sud d'Israël, le 14 mars 2024. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP Photo)
Des camions transportant de l'aide humanitaire pour la bande de Gaza passant par la zone d'inspection au poste-frontière de Kerem Shalom, dans le sud d'Israël, le 14 mars 2024. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP Photo)

Israël a appelé jeudi les Nations unies à envoyer davantage de convois humanitaires dans le nord de la bande de Gaza, rejetant les critiques d’ONG selon lesquelles ses inspections ralentissent l’acheminement de l’aide.

« Si l’ONU veut voir davantage d’aide arriver dans le nord de Gaza, elle doit coordonner plus de convois », a déclaré Elad Goren, un responsable du Cogat, l’organe du ministère israélien de la Défense qui coordonne les activités civiles de l’armée dans les territoires palestiniens (Cogat).

« Il est important de souligner que 99 % des camions qui sont inspectés sont autorisés » à entrer dans le territoire palestinien, a-t-il assuré, lors d’un point presse organisé à Kerem Shalom (sud), principal point d’inspection des camions entrant à Gaza.

Les camions renvoyés le sont « parce qu’ils contiennent du matériel que le Hamas peut utiliser pour ses activités terroristes », a-t-il souligné. « Le problème, ce n’est pas nos inspections, mais les capacités de distribution des organisations internationales », a-t-il dit.

Une affirmation rejetée par la porte-parole de l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), Juliette Touma. « Le problème vient des autorités israéliennes qui ne permettent pas l’acheminement d’aide en quantité suffisante », a-t-elle dit à l’AFP.

Netanyahu aux familles d’otages : la pression exercée sur le Qatar commence à porter ses fruits

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion avec des proches d'otages détenus à Gaza, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 22 janvier 2024. (Crédit : Bureau du Premier ministre)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion avec des proches d'otages détenus à Gaza, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 22 janvier 2024. (Crédit : Bureau du Premier ministre)

Lors d’une réunion avec des représentants de familles d’otages détenus par le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que « la pression exercée sur le Qatar commence à porter ses fruits ».

Lors de cette rencontre à Tel Aviv, il a déclaré que les pressions israéliennes sur le Qatar avaient incité le pays du Golfe, pour la « première fois », à pousser le Hamas à accepter un accord sur les otages.

« Chaque voyage et chaque apparition à l’étranger, aux Nations unies, à Washington et dans les différentes capitales a un effet », a déclaré Netanyahu, selon son bureau.

« La pression exercée sur le Qatar commence à porter ses fruits. Le Qatar a commencé à dire [..au Hamas] : ‘Nous vous chasserons. Nous vous refuserons de l’argent’. Ces choses ont été dites, et nous nous sommes assurés qu’elles ont bien été dites. C’est un changement, c’est une chose positive. »

Dans le même temps, Netanyahu a déploré « qu’aucune réponse réelle n’ait été apportée par le Hamas ».

« Ils ont toujours des exigences inacceptables », a-t-il poursuivi. « Ils sont réticents à aller de l’avant, et veulent également mettre le feu à la région pendant le ramadan. »

Un proche d’otage a déclaré aux caméras, après la réunion, qu’ils avaient posé des « questions précises » et « qu’il y avait eu une véritable tentative de répondre à leurs questions ».

Khan Younès : Tsahal trouve un lance-roquettes à côté d’une école, et des roquettes sous un lit

Les soldats de l’unité d’élite antiterroriste LOTAR ont trouvé un lance-roquettes multiple (LRM) à proximité d’une école et des roquettes sous un lit dans la maison d’un terroriste du Hamas dans le sud de la bande de Gaza, à Khan Younès, indique l’armée israélienne.

Tsahal précise que les troupes ont effectué des perquisitions dans des appartements servant de cachette au groupe terroriste palestinien du Hamas et dans d’autres sites dans différents quartiers de Khan Younès.

L’armée diffuse des images montrant les troupes découvrant le LRM, qui avait déjà été utilisé, ainsi que la cache d’armes dans la maison du terroriste du Hamas.

Tsahal frappe des sites du Hezbollah au sud-Liban en riposte à une attaque déjouée au nord

L’armée israélienne déclare avoir frappé des sites du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah dans la région de Kounine, au sud du Liban, il y a peu.

Les frappes surviennent après que les défenses aériennes ont intercepté une « cible aérienne suspecte » qui a pénétré dans l’espace aérien israélien depuis le Liban.

Un deuxième navire d’aide humanitaire pour Gaza est chargé à Chypre

Un membre de la World Central Kitchen passant devant l'aide humanitaire chargée sur des palettes pour le transport vers le port de Larnaca d'où elle sera expédiée à Gaza, dans un entrepôt près de Larnaca, à Chypre, le 13 mars 2024. (Crédit : Petros Karadjias/AP Photo)
Un membre de la World Central Kitchen passant devant l'aide humanitaire chargée sur des palettes pour le transport vers le port de Larnaca d'où elle sera expédiée à Gaza, dans un entrepôt près de Larnaca, à Chypre, le 13 mars 2024. (Crédit : Petros Karadjias/AP Photo)

NICOSIE – Un deuxième navire transportant de l’aide alimentaire à destination de Gaza est en train d’être chargé à Chypre, selon l’organisation caritative qui a organisé la mission, alors que le premier navire d’un essai pilote de livraisons par voie maritime s’approche de la bande de Gaza.

World Central Kitchen (WCK) indique qu’elle charge un navire dans le port de Larnaca avec 300 tonnes d’aide alimentaire, notamment des légumineuses, du thon en conserve, des légumes, du riz et de la farine.

« Nos palettes devraient être contrôlées et chargées d’ici la fin de la journée à Chypre », indique WCK dans un communiqué, sans préciser quand le navire prendra la mer.

Chypre contrôle les cargaisons d’aide sur l’île dans le cadre d’un processus incluant Israël visant à éliminer les contrôles de sécurité aux destinations de déchargement, selon des responsables.

Un navire remorquant une cargaison de près de 200 tonnes d’aide alimentaire pour Gaza a quitté Chypre mardi, traçant une nouvelle route pour acheminer des vivres d’urgence à une population qui, selon les agences humanitaires, pourrait souffrir de la famine après plus de cinq mois de guerre.

Tsahal se prépare à accueillir la première cargaison d’aide de Chypre à Gaza

Un navire appartenant au groupe d'aide Open Arms et une cargaison transportant environ 200 tonnes de riz et de farine directement vers Gaza, quittant le port de la ville méridionale de Larnaca, à Chypre, le 12 mars 2024. (Crédit : Petros Karadjias/AP Photo)
Un navire appartenant au groupe d'aide Open Arms et une cargaison transportant environ 200 tonnes de riz et de farine directement vers Gaza, quittant le port de la ville méridionale de Larnaca, à Chypre, le 12 mars 2024. (Crédit : Petros Karadjias/AP Photo)

L’armée israélienne se prépare à accueillir un navire chypriote transportant près de 200 tonnes de nourriture dans la bande de Gaza, ce qui constituera la première livraison d’aide humanitaire acheminée par voie maritime.

Le navire humanitaire Open Arms a appareillé mardi du port de Larnaca, remorquant une cargaison de farine, de riz et de protéines provenant de l’organisation World Central Kitchen (WCK), financée par les Émirats arabes unis et Chypre.

Tsahal précise que la livraison de l’aide est « effectuée en coordination avec les autorités civiles et de sécurité israéliennes, conformément aux directives du gouvernement d’Israël et à la demande du gouvernement américain ».

Le navire sera inspecté par la marine israélienne en mer lorsqu’il arrivera à environ trente-sept kilomètres de la côte de Gaza, selon les sources d’information consultées par le Times of Israel. À partir de là, le navire d’aide sera escorté par la marine et l’armée de l’air jusqu’à la côte de Gaza. À un moment donné, un navire israélien remorquera l’aide jusqu’à un embarcadère temporaire de fortune construit par l’armée dans le centre de la bande de Gaza.

La distribution de l’aide elle-même, cependant, ne sera pas effectuée par Tsahal. Un fonctionnaire israélien a précédemment déclaré au Times of Israel que WCK est responsable de l’acheminement de la nourriture aux civils gazaouis.

Sur la côte, les soldats de l’armée israélienne sécuriseront l’aide à distance depuis l’air et la mer, de la même façon qu’ils ont sécurisé les convois sur le terrain.

La première livraison par mer servira d’essai à Tsahal pour les futurs convois d’aide humanitaire, qui pourraient être plus importants, vers la côte de la bande de Gaza. L’armée procède également à des essais d’acheminement de l’aide directement vers le nord de la bande de Gaza en empruntant une nouvelle route militaire. Plusieurs pays continuent également à effectuer des largages aériens.

Tsahal déclare avoir intercepté une « cible aérienne suspecte » en provenance du Liban

L’armée israélienne déclare avoir intercepté une « cible aérienne suspecte » en provenance du Liban près de la frontière

 

L’incident a déclenché des sirènes dans la communauté voisine de Kfar Blum.

Bennett sur CNN : « nous devons prendre Rafah si nous voulons que le Hamas disparaisse »

Dans une interview accordée à CNN, l’ancien Premier ministre Naftali Bennett réaffirme la position d’Israël selon laquelle une opération militaire à Rafah est nécessaire pour éliminer le groupe terroriste du Hamas.

« Presque tous les Israéliens comprennent que nous devons prendre Rafah si nous voulons que le Hamas disparaisse », explique Bennett, « si nous ne les détruisons pas complètement, ils se reconstitueront ».

Il affirme que le million de civils réfugiés dans la ville du sud peut être déplacé vers « la zone située au nord de Khan Younès ».

« Ce n’est pas un hôtel cinq étoiles. Ce n’est pas agréable. Nous voulions rien de tout cela », déclare-t-il.

Interrogé sur les informations selon lesquelles la Maison Blanche tenterait de pousser le Premier ministre Benjamin Netanyahu vers la sortie, il déclare qu’Israël « est une démocratie dynamique et ce n’est un secret pour personne qu’il y a une agitation massive en Israël en ce qui concerne la situation politique… mais dans le même temps, l’écrasante majorité des Israéliens soutient l’objectif, et l’objectif est de détruire le Hamas – parce que nous n’avons vraiment pas d’autre choix ».

Bennett publie sur X, anciennement Twitter, qu’il poursuit un « marathon hasbara » d’interviews sur des médias étrangers, après avoir également parlé sur Fox News hier.

 

Tsahal localise et élimine une cellule terroriste qui lancait des obus de mortier sur Israël depuis le centre de Gaza

Les troupes de Tsahal opèrent dans la bande de Gaza ; photo publiée le 14 mars 2024. (Crédit : armée israélienne)
Les troupes de Tsahal opèrent dans la bande de Gaza ; photo publiée le 14 mars 2024. (Crédit : armée israélienne)

Tsahal déclare avoir repéré et frappé mercredi un groupe d’agents terroristes qui lançaient un mortier depuis le centre de la bande de Gaza en direction des communautés frontalières israéliennes.

Le mortier n’a pas atteint sa cible et s’est écrasé à l’intérieur de la bande de Gaza. Dans les cinq minutes qui ont suivi, la cellule a été localisée et tuée lors d’une frappe aérienne, indique Tsahal.

Toujours dans le centre de Gaza, Tsahal affirme que la Brigade Nahal a tué plusieurs tireurs du Hamas au cours de la journée écoulée, notamment en faisant appel à des frappes aériennes et à des tirs de chars d’assaut.

Dans le sud de la bande de Gaza, la 98e division continue de combattre le Hamas dans la région de Khan Younis.

Tsahal indique que la brigade Givati a effectué un raid sur des bâtiments du complexe résidentiel Hamad Town de Khan Younès, et a localisé un lance-roquettes dans l’un d’entre eux.

Les troupes de Givati ont également demandé une frappe aérienne sur deux agents du Hamas repérés dans leur secteur, selon Tsahal.

Dans la région de Bani Suheila, la 7e brigade blindée a repéré et déclenché un bombardement de chars contre trois agents qui s’approchaient d’elle, et a également déclenché une frappe aérienne sur deux agents près d’un dépôt d’armes du Hamas, selon Tsahal.

Des manifestants bloquent Ayalon pour demander la libération de 19 femmes otages du Hamas

Des manifestants demandant la libération immédiate de 130 otages détenus par des groupes terroristes à Gaza depuis le 7 octobre bloquent la circulation matinale sur l’autoroute Ayalon de Tel Aviv.

Dans les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on peut entendre la foule des manifestants scander « Un accord, maintenant ! », demandant un accord de libération des otages avec le groupe terroriste Hamas, et brandissant des photos de 19 femmes toujours retenues en captivité, après que 105 civils – principalement des femmes et des enfants – ont été libérés au cours d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre.

La tactique du blocage des routes a été utilisée à plusieurs reprises au cours des derniers mois, les familles des otages s’étant engagées à intensifier les mesures visant à perturber l’ordre public afin d’obtenir le retour de leurs proches.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.