Israël en guerre - Jour 141

Rechercher
En direct

Hagari : Tsahal est à un « niveau de préparation très élevé » après l’assassinat d’Arouri

Tsahal perquisitionne et détruit la maison d'un commandant du Hamas à Gaza * Arrestation de 33 personnes soupçonnées d'espionnage au profit d'Israël en Turquie

Des soldats de l’armée israélienne en opération dans la bande de Gaza sur une photo non datée publiée le 1er janvier 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats de l’armée israélienne en opération dans la bande de Gaza sur une photo non datée publiée le 1er janvier 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Washington rejette des propos de ministres israéliens sur une « émigration » palestinienne de Gaza

Les ministres d'extrême-droite Itamar Ben Gvir et Bezalel Smotrich, à la Knesset le 29 décembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les ministres d'extrême-droite Itamar Ben Gvir et Bezalel Smotrich, à la Knesset le 29 décembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les Etats-Unis ont dit mardi « rejeter » des propos tenus par des ministres israéliens sur un retour des implantations juives à Gaza, après la guerre en cours, et à « encourager » la population palestinienne à émigrer.

« Les Etats-Unis rejettent les récentes déclarations des ministres israéliens Bezalel Smotrich et Itamar Ben Gvir prônant la relocalisation des Palestiniens en dehors de Gaza », a déclaré dans un communiqué le porte-parole du département d’Etat, Matthew Miller, qualifiant ces propos d' »irresponsables ».

Hagari : Tsahal est à un « niveau de préparation très élevé » après l’assassinat d’Arouri

Le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, faisant une déclaration aux médias, à Tel Aviv, le 16 octobre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, faisant une déclaration aux médias, à Tel Aviv, le 16 octobre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Après l’assassinat présumé d’un responsable du Hamas, Saleh al-Arouri, au Liban, le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré que l’armée se trouvait à un « niveau de préparation très élevé ».

« Tsahal est à un très haut niveau de préparation, dans tous les domaines, en défense et en attaque. Nous sommes prêts à faire face à n’importe quel scénario », a déclaré Hagari lors d’une conférence de presse, sans mentionner explicitement al-Arouri.

« La chose la plus importante à dire ce soir est que nous sommes et restons concentrés sur la lutte contre le Hamas », ajoute Hagari.

Les troupes ont tué de « nombreux » membres du Hamas lors de combats rapprochés – Tsahal

Tsahal diffuse des images de troupes de la Brigade Givati affrontant des hommes armés du Hamas dans la région de Khan Younis le 2 janvier 2024. (Capture d'écran/X)
Tsahal diffuse des images de troupes de la Brigade Givati affrontant des hommes armés du Hamas dans la région de Khan Younis le 2 janvier 2024. (Capture d'écran/X)

Tsahal diffuse des images de troupes de la Brigade Givati affrontant des hommes armés du Hamas dans la région de Khan Younis.

Les troupes de Givati ont tué de « nombreux » agents du Hamas dans des combats rapprochés et ont localisé des dizaines d’entrées de tunnels, selon Tsahal.

La vidéo publiée par Tsahal montre des soldats de Givati affrontant des hommes armés du Hamas à Bani Suheila, à la périphérie de Khan Younès.

Selon Tsahal, les soldats de Givati ont également arrêté plusieurs agents du Hamas qui se cachaient parmi les civils dans la région de Khan Younès.

Après avoir été interrogés par les enquêteurs de terrain de l’unité 504 de la Direction du renseignement militaire, il a été révélé que certains des suspects avaient participé au massacre du 7 octobre dans le sud d’Israël, selon Tsahal.

Netanyahu : Le Hamas a assoupli l’ultimatum relatif aux pourparlers sur les otages

Manifestation pour la libération des otages israéliens détenus à Gaza depuis les attaques du 7 octobre par le Hamas dans le sud d'Israël, à Tel Aviv, le 30 décembre 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Manifestation pour la libération des otages israéliens détenus à Gaza depuis les attaques du 7 octobre par le Hamas dans le sud d'Israël, à Tel Aviv, le 30 décembre 2023. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu affirme que les efforts pour récupérer le reste des otages détenus à Gaza par le Hamas se poursuivent et que le groupe terroriste palestinien du Hamas a proposé un ultimatum qui s’est depuis légèrement modéré, indique un communiqué de son bureau.

L’ultimatum semblait faire référence à la condition préalable posée par le Hamas pour les pourparlers, à savoir qu’Israël retire ses forces de Gaza et accepte un cessez-le-feu permanent.

Le Hamas n’a toutefois pas publiquement renoncé à cette exigence.

Des roquettes tirées de Gaza sur le sud d’Israël après une accalmie de 42 heures

Capture d'écran de la vidéo d'un barrage de roquettes en provenance de la bande de Gaza intercepté au-dessus d'Israël, 1er janvier 2024. (X. Utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Capture d'écran de la vidéo d'un barrage de roquettes en provenance de la bande de Gaza intercepté au-dessus d'Israël, 1er janvier 2024. (X. Utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Après une accalmie de près de 42 heures, des roquettes sont lancées depuis la bande de Gaza sur le sud d’Israël.

Les sirènes d’alerte à la roquette retentissent dans la ville de Sderot, ainsi que dans les communautés adjacentes d’Ibim et de Nir Am.

Aucun blessé ni dégât n’a été signalé.

Le dernier tir de roquette remonte au passage à la nouvelle année civile.

La diplomatie ne suffira pas à endiguer le Hezbollah, selon le maire de Shlomi

Le cratère d'une roquette interceptée, tirée depuis le Liban, qui a atterri sur la ville de Shlomi, dans le nord d'Israël, le 6 avril 2023. (Crédit : Ariel Schalit/AP Photo)
Le cratère d'une roquette interceptée, tirée depuis le Liban, qui a atterri sur la ville de Shlomi, dans le nord d'Israël, le 6 avril 2023. (Crédit : Ariel Schalit/AP Photo)

Le maire de la ville septentrionale de Shlomi, près de la frontière libanaise, indique à la chaîne publique israélienne Kan que le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah a creusé des tunnels le long de la frontière.

Shlomi Neeman affirme qu’Israël n’aura pas d’autre choix qu’une incursion terrestre au Liban pour rétablir la sécurité des Israéliens dans le nord.

Neeman, membre du parti de droite, le Likud, affirme que se contenter d’une résolution diplomatique entre Israël et le Hezbollah laissera les habitants du nord d’Israël en proie aux mêmes problèmes que les habitants du sud d’Israël avant l’assaut terroriste du groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre dernier.

Le Hamas « ouvert » à la mise en place d’un seul gouvernement pour la Cisjordanie et Gaza

Le dirigeant de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (à droite) et le Premier ministre palestinien Ismail Haniyeh du Hamas (à gauche) à la tête de la première réunion du cabinet du nouveau gouvernement de coalition au bureau d'Abbas à Gaza, le 18 mars 2007. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra, File)
Le dirigeant de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (à droite) et le Premier ministre palestinien Ismail Haniyeh du Hamas (à gauche) à la tête de la première réunion du cabinet du nouveau gouvernement de coalition au bureau d'Abbas à Gaza, le 18 mars 2007. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra, File)

Le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas s’est dit « ouvert » à la mise en place d’un seul gouvernement palestinien pour la Cisjordanie et la bande de Gaza, a affirmé mardi son chef Ismaïl Haniyeh.

« Nous avons reçu de nombreuses initiatives concernant la situation (palestinienne) interne et nous sommes ouverts à l’idée d’un gouvernement national pour la Cisjordanie et Gaza », a-t-il dit lors d’une allocution télévisée.

Il a ajouté que les otages israéliens retenus à Gaza ne seront libérés que selon les « conditions » posées par le Hamas.

« Les prisonniers de l’ennemi ne seront libérés que sous les conditions fixées par la résistance », a affirmé Haniyeh.

Relogés à Kiryat Gat, les résidents du kibboutz Nir Oz accueillis en fanfare

Des résidents de Kiryat Gat accueillent des résidents du kibboutz Nir Oz le 2 janvier 2023. (Capture d'écran/X)
Des résidents de Kiryat Gat accueillent des résidents du kibboutz Nir Oz le 2 janvier 2023. (Capture d'écran/X)

Des centaines d’habitants se sont rassemblés pour souhaiter la bienvenue aux résidents du kibboutz Nir Oz qui sont arrivés dans leurs nouveaux logements temporaires dans la ville de Kiryat Gat, dans le sud du pays.

Le kibboutz Nir Oz était l’une des dizaines de villes frontalières de Gaza visées par l’offensive terroriste du Hamas du 7 octobre.

Les troupes israéliennes découvrent une cache de roquettes dans des maisons de Gaza

Obus de mortier et roquettes trouvés par les troupes israéliennes à al-Bureij, dans une photo publiée par l'armée le 2 janvier 2024. (Crédit : armée israélienne)
Obus de mortier et roquettes trouvés par les troupes israéliennes à al-Bureij, dans une photo publiée par l'armée le 2 janvier 2024. (Crédit : armée israélienne)

Les troupes de la 188e brigade blindée et de la brigade d’infanterie Golani ont trouvé des roquettes à longue portée parmi d’autres armes dans des résidences du centre de Gaza, à al-Bureij, selon Tsahal.

Dans la maison d’une famille palestinienne, la 188e brigade a trouvé une cache de roquettes pouvant être lancées à des distances de 20 kilomètres. D’autres armes ont été trouvées dans la maison.

Dans une autre maison à al-Bureij, les soldats de la brigade Golani ont trouvé des dizaines de mortiers et de roquettes à courte portée, ainsi que d’autres armes.

Les roquettes ont été détruites et les autres armes ont été saisies, indique Tsahal.

Gallant: les combats restent intenses dans le sud de Gaza, plus qu’une centaine de terroristes au nord

Le ministre de la Défense Yoav Gallant avec des troupes de l’armée israélienne, dans le centre de la bande de Gaza, le 2 janvier 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant avec des troupes de l’armée israélienne, dans le centre de la bande de Gaza, le 2 janvier 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Lors de son passage sur la route de Salah a-Din, au centre de la bande de Gaza, le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré qu’il « serait erroné de penser que la campagne contre le Hamas arrive à son terme ».

« Vous vous trouvez sur le corridor ; cela veut dire que de part et d’autre, il y aura bientôt des opérations d’un autre type », a déclaré Gallant aux troupes de la 646e brigade de parachutistes de réserve de la 99e division, qui opèrent dans le centre de la bande de Gaza.

« Au nord, nous avons détruit 12 bataillons du Hamas. Il reste encore des terroristes, plusieurs milliers des 15 000 ou 18 000 qui se trouvaient dans la région. Un grand nombre d’entre eux ont été éliminés et d’autres ont fui vers le sud », a précisé Gallant.

Dans le nord de la bande de Gaza, a poursuivi Gallant, Tsahal continuera à mener des opérations de moindre envergure pour éradiquer les derniers terroristes du Hamas. « L’objectif est d’épuiser l’ennemi, de tuer [ses agents] et de parvenir à une situation où nous contrôlons le territoire », a-t-il expliqué.

« Dans le sud de la bande de Gaza, la situation est différente », a poursuivi Gallant.

Il a indiqué que Tsahal se concentrait sur ce qui est situé au-dessus des tunnels du Hamas dans la région de Khan Younès, « où les hauts responsables du Hamas se terrent, très profondément. »

« Nous parvenons déjà à les atteindre… et cela se passe en ce moment même », a affirmé Gallant.

Il a également déclaré que les combats dans le sud de la bande de Gaza resteraient « très intenses ».

« Les résultats seront clairs », a néanmoins promis Gallant. « Nous mettrons fin à cette campagne lorsque le Hamas ne pourra plus fonctionner en tant qu’organe de gouvernement et certainement pas en tant que structure militaire… Cela prendra du temps », a-t-il souligné.

Gallant a ajouté « qu’il y avait, malheureusement, d’autres menaces, la première et la plus importante étant ce qui se passe dans le nord « , en référence aux attaques quotidiennes du Hezbollah à partir du Liban.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.