1 homme et une femme interpelés à proximité de l’appartement
Rechercher

1 homme et une femme interpelés à proximité de l’appartement

Deux personnes ont été interpellées mercredi matin lors de l’opération antiterroriste menée à Saint-Denis, au nord de Paris, en lien avec les attentats parisiens, a-t-on appris de sources policières.

L’un des individus interrogés par BFMTV a expliqué qu’il avait rendu service à un ami qui lui avait demandé de prêter son appartement situé au 8 rue de Corbillon. Un appartement qui aurait servi de squat, explique une de ses amies.

L’individu, âgé d’une trentaine d’années, était en compagnie d’une femme. Les deux personnes ont été placées en garde-à-vue. Aucune précision n’a été donnée sur l’identité de ces deux personnes.

« Un ami m’a demandé d’héberger deux de ses potes pour quelques jours », a raconté à l’AFP cet homme.

« J’ai dit qu’il n’y avait pas de matelas, ils m’ont dit ‘c’est pas grave’, ils voulaient juste de l’eau et faire la prière. J’ai rappelé mon ami. Il m’a dit qu’ils venaient de Belgique », a-t-il poursuivi.

« On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service, je n’étais pas au courant que c’était des terroristes », a expliqué cet homme, très agité, avant d’être menotté et emmené par les policiers.

La ligne 13 du métro, qui passe par St Denis, ne fonctionne pas.

L’opération a pour cible l’organisateur présumé des attentats les plus meurtriers de l’histoire de France, le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud.

C’est vous qui le dites...