Israël en guerre - Jour 286

Rechercher

L’hôpital de Bnei Brak dément avoir refusé de soigner une femme arabe atteinte d’un cancer

Vue de l’hôpital Mayanei Hayeshua à Bnei Brak, le 13 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Vue de l’hôpital Mayanei Hayeshua à Bnei Brak, le 13 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le centre médical Mayanei Hayeshua de la ville Haredi de Bnei Brak a publié ce dimanche une déclaration réfutant l’affirmation du député Ahmad Tibi selon laquelle une femme arabe israélienne atteinte d’un cancer s’y serait vu refuser des soins jeudi dernier.

Écrivant sur X (anciennement Twitter), Tibi a déclaré avoir entendu directement ce qui s’était passé par la femme impliquée. Il a déclaré que la femme de la ville arabe de Kfar Qasim, une patiente régulière de l’hôpital, était arrivée ce soir-là aux urgences, se sentant mal à la suite d’une chimiothérapie qu’elle avait reçue plus tôt dans la journée. Tibi a écrit que le médecin responsable avait dit à la femme et à une amie juive qui l’accompagnait de quitter immédiatement l’hôpital.

Tibi a affirmé que le médecin avait dit aux femmes : « Nous ne soignons pas les Arabes ici. »

Tibi a en outre raconté qu’un autre médecin avait tenté d’intervenir, mais que le médecin responsable avait appelé la sécurité de l’hôpital, qui avait escorté les femmes dehors.

« Il s’agit d’un acte flagrant qui ne devrait pas se produire dans le système de santé, y compris en ces jours difficiles [de guerre] », a écrit Tibi.

« C’est une fausse nouvelle », a déclaré l’hôpital dans un communiqué. « En effet, il s’agit d’une femme qui a été traitée avec dévouement dans différents départements de Mayanei Hayeshua. Elle est arrivée aux urgences et a été reçue par le médecin responsable, le Dr. Mustafa. Elle a elle-même pris la décision de partir car elle ne voulait pas attendre un médecin expert extérieur.

« À Mayanei Hayeshua, il y a des soignants et des patients de toutes religions et de tous sexes, et nous continuerons à fournir des soins dévoués et professionnels à tous ceux qui viennent ici », a déclaré l’hôpital.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.