Aaron Klein regrette que le narratif du Hamas soit largement accepté à l’international
Rechercher

Aaron Klein regrette que le narratif du Hamas soit largement accepté à l’international

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Aaron Klein, conseiller principal du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a écrit dans une tribune publiée dans Newsweek que le Hamas tente intentionnellement de « mettre le feu à l’arène palestinienne » afin de « consolider sa propre position intérieure avant toute élection et de se présenter comme le sauveur de la cause palestinienne ».

Pour Klein, la violence croissante à Jérusalem au cours des dernières semaines fait partie d’une campagne délibérée du Hamas, dont le discours a été largement accepté à l’international.

« Pour aider à étouffer cette campagne de terreur calculée du Hamas, la communauté internationale doit immédiatement condamner l’agression palestinienne et soutenir pleinement le droit d’Israël à l’autodéfense », écrit le conseiller de Netanyahu. « Et les médias d’information internationaux doivent cesser de promouvoir les faux prétextes transparents du Hamas qui semblent légitimer l’effusion de sang. »

C’est vous qui le dites...