Israël en guerre - Jour 202

Rechercher

Après 26 heures d’obstruction, les votes sur la « raisonnabilité » devraient commencer

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le leader de l'opposition, Yaïr Lapid, s'exprimant lors d'un débat à la Knesset avant un vote sur le projet de loi du "caractère raisonnable", le 23 juillet 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le leader de l'opposition, Yaïr Lapid, s'exprimant lors d'un débat à la Knesset avant un vote sur le projet de loi du "caractère raisonnable", le 23 juillet 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Après 26 heures d’obstruction de la part de l’opposition, les chefs des partis d’opposition, Yair Lapid et Benny Gantz, prendront la parole avant de passer le relais à la coalition.

Le ministre de la Justice, Yariv Levin, devrait résumer la position du gouvernement et le président de la commission de la Constitution, du droit et de la justice Simcha Rothman, s’adressera au plénum, avant de passer au premier des deux votes finaux sur le projet de loi visant à modifier la loi fondamentale : Le pouvoir judiciaire.

Les deux derniers votes – appelés deuxième et troisième lectures – commenceront en début d’après-midi.

Avant la deuxième lecture, les législateurs voteront sur les 140 objections émises par l’opposition. Ces réserves devraient être rejetées et ne pas être jointes au texte final.

Après la deuxième lecture, la Knesset devrait passer rapidement à la troisième lecture, qui est le vote décisif pour qu’un texte ait force de loi.

Les partis d’opposition ont décidé ce matin de boycotter le vote final, qui devrait avoir lieu en fin d’après-midi ou en début de soirée.

Parallèlement au processus législatif, le président Isaac Herzog a mené un ultime effort de médiation entre les figures de l’opposition et de la coalition afin de créer un consensus à la fois sur le projet de loi « raisonnable » et sur d’autres lois liées au plan du gouvernement visant à affaiblir le contrôle judiciaire.

Devant les portes du Parlement, des dizaines de manifestants opposés à la réforme restent sur place après une manifestation matinale mouvementée. À 18 heures, des manifestants favorables à la réforme devraient arriver pour exprimer leur soutien.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.