Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Avocat d’Israël à la CIJ : Si Tsahal arrête ses attaques, le Hamas répétera les siennes

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Christopher Staker prend la défense d'Israël lors de la deuxième journée d'audience à la Cour internationale de Justice, le 12 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran/Youtube)
Christopher Staker prend la défense d'Israël lors de la deuxième journée d'audience à la Cour internationale de Justice, le 12 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran/Youtube)

Christopher Staker, s’exprimant au nom de l’équipe de défense d’Israël devant la Cour internationale de justice (CIJ), soutient que la demande de mesures provisoires de l’Afrique du Sud à l’encontre d’Israël pour qu’il mette fin à son opération militaire à Gaza vise à protéger le Hamas de la réponse d’Israël aux atrocités qu’il a perpétrées le 7 octobre, et que cela encouragerait le groupe terroriste à répéter ces atrocités.

« Ces mesures provisoires empêcheraient Israël de défendre ses citoyens, mettraient un plus grand nombre de citoyens en danger d’être attaqués, violés et torturés [par le Hamas], et les mesures provisoires empêcheraient Israël de faire quoi que ce soit », explique-t-il.

« Si elles sont autorisées, cela impliquerait qu’en cas d’attaques terroristes commises par un groupe terroriste reconnu contre un autre État, une tierce partie demandant des mesures provisoires pourrait empêcher l’État attaqué de se défendre », ajoute Staker.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.