Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Ben Gvir attend avec impatience le départ de Gantz pour reprendre la main sur le gouvernement

Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir lors des célébrations de la Journée de Jérusalem, devant la Grande Synagogue de Jérusalem, le 5 juin 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir lors des célébrations de la Journée de Jérusalem, devant la Grande Synagogue de Jérusalem, le 5 juin 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a déclaré qu’il exigerait un droit de regard accru sur les décisions du gouvernement, notamment au sein du cabinet de guerre, à la suite de la possible démission du parti HaMahane HaMamlahti du gouvernement ce soir.

Après la démission de Benny Gantz, chef du parti HaMahane HaMamlahti et ministre du cabinet de guerre, « j’exigerai que [la force électorale que je détiens] soit exprimée et non pas comme elle l’a été jusqu’à présent », a déclaré le ministre d’extrême droite lors de la conférence Muni Expo 2024 à Tel Aviv, ajoutant que si les personnes au pouvoir l’avaient écouté, « le 7 octobre aurait peut-être été différent ».

L’entrée de Gantz au gouvernement peu après le déclenchement de la guerre en octobre a affaibli l’influence de Ben Gvir en donnant au gouvernement suffisamment de soutien pour maintenir une majorité même si son parti ultra-nationaliste Otzma Yehudit quittait la coalition. Avec le départ de Gantz, le calcul de la coalition changera, rendant une fois de plus Netanyahu dépendant de Ben Gvir pour la survie de son gouvernement.

Ben Gvir a déclaré que sa vision était de « conquérir Gaza et [d’entrer] en guerre contre le [groupe terroriste chiite libanais du] Hezbollah », ajoutant que si Netanyahu acceptait un accord d’otage « imprudent », « je ne serais pas là ».

Il a également accueilli favorablement la démission imminente de Gantz et lui a dit « bon débarras ».

« Nous avions convenu qu’il entrerait au gouvernement et nous pensions qu’il était venu pour créer l’unité, mais en réalité, il est venu pour créer le chaos et promouvoir son programme politique », a déclaré Ben Gvir, ont rapporté des médias israéliens.

« Je pense que leur départ est important, et je dois redevenir une force dirigeante comme je l’étais avant que Gantz n’entre au gouvernement. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.