Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Blinken : le Hamas est responsable des souffrances des Gazaouis

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken (à gauche) rencontrant le président Isaac Herzog, à Tel Aviv, le 1er mai 2024. (Crédit : Maayan Toaf/GPO)
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken (à gauche) rencontrant le président Isaac Herzog, à Tel Aviv, le 1er mai 2024. (Crédit : Maayan Toaf/GPO)

Lors de sa rencontre avec le président Isaac Herzog à Tel Aviv, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rejeté sur le Hamas la responsabilité de l’échec de l’accord sur les otages, déclarant que le groupe terroriste palestinien de Gaza était « la seule raison pour laquelle cet accord n’aurait pas été conclu ».

« Pas de retard, pas d’excuses », déclare Blinken. « C’est maintenant qu’il faut agir. »

Changeant de ton par rapport à ses récentes critiques de la politique israélienne, Blinken accuse également le Hamas d’être responsable des souffrances des civils de Gaza : « Nous devons également nous concentrer sur les habitants de Gaza qui souffrent des tirs croisés du Hamas et leur apporter l’aide dont ils ont besoin : nourriture, médicaments, eau, abris. »

Herzog dénonce l’émission potentielle de mandats d’arrêt contre des dirigeants israéliens par la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye.

« Nos ennemis et d’autres éléments tentent de saper l’ensemble du processus en utilisant les forums juridiques internationaux qui ont été établis afin d’avoir un ordre mondial qui poursuit la paix et les valeurs et les normes auxquelles nous croyons tous dans le monde moderne », déclare Herzog. « En particulier les efforts déployés par la Cour pénale internationale. »

« Israël dispose d’un système juridique très solide, d’un système de jugement et d’application de la loi très solide, et il a pris des mesures juridiques auprès des plus hautes autorités de ce pays [contre] tout autre citoyen », souligne Herzog.

Il ajoute que le recours à la CPI contre Israël « constitue un danger clair et présent pour les démocraties et les nations libres et pacifiques qui respectent les normes du droit international, et j’appelle tous nos alliés et amis à s’opposer à de tels efforts et à les rejeter ».

Blinken rencontrera ensuite les familles des otages américains détenus à Gaza, avant de se rendre à Jérusalem pour rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.