Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Conférence sur l’aide à Gaza en Jordanie : Des dirigeants arabes appellent à en faire plus

Un camion transportant de l'aide humanitaire à destination de la bande de Gaza traversant le poste-frontière de Kerem Shalom entre le sud d'Israël et Gaza, le 30 mai 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Un camion transportant de l'aide humanitaire à destination de la bande de Gaza traversant le poste-frontière de Kerem Shalom entre le sud d'Israël et Gaza, le 30 mai 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Des dirigeants arabes ont appelé à une augmentation de l’aide humanitaire à la bande de Gaza lors d’une conférence à Sweimeh, sur la côte de la mer Morte, en Jordanie.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi a appelé les nations à forcer Israël à cesser d’utiliser la faim comme une arme et à lever les obstacles à la distribution de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Le roi Abdallah de Jordanie a déclaré que l’accès humanitaire à la bande de Gaza ne pouvait attendre une trêve et ne pouvait être soumis à un agenda politique.

Le dirigeant de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a déclaré qu’il incombait au Conseil de sécurité des Nations unies et à la communauté internationale de faire pression sur Israël pour qu’il ouvre tous les points de passage terrestres vers la bande de Gaza.

« La responsabilité du Conseil de sécurité et de toutes les parties de la communauté internationale reste grande pour ce qui est de faire pression sur Israël afin qu’il ouvre tous les points de passage terrestres vers la bande de Gaza et qu’il les remette au nouveau gouvernement pour permettre l’entrée de tous les secours et fournitures médicales », a-t-il affirmé lors de la conférence.

Israël n’a pas été invité à la conférence sur l’aide à Gaza, a indiqué lundi un fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères au Times of Israel.

Israël maintient qu’il s’est efforcé d’augmenter l’aide entrant à Gaza en ouvrant plusieurs nouveaux points de passage et en coopérant à la construction de l’embarcadère d’aide à Gaza construit par les États-Unis. Le Coordinateur des activités gouvernementales dans les Territoires palestiniens (COGAT) a déclaré que 197 camions d’aide avaient été transférés à Gaza lundi via l’Égypte, le port d’Ashdod et Israël. L’organisme du ministère de la Défense a affirmé que le contenu d’un millier de camions attendait, du côté gazaoui du poste-frontière de Kerem Shalom, d’être récupéré et distribué par les agences d’aide de l’ONU.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.