Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Dans ses plaidoiries finales, l’avocat d’Israël déclare qu’accepter la demande de Pretoria affaiblirait la CIJ

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Gilad Noam, qui présente les conclusions de la défense d’Israël contre les accusations de génocide portées par l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de justice (CIJ), affirme à la Cour que si elle acceptait ces demandes, elle enhardirait les groupes terroristes et leur fournirait une couverture pour commettre des crimes contre l’humanité à l’avenir, comme l’a fait le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre dernier.

« Faire droit à la demande du requérant affaiblirait les efforts déployés pour punir le génocide et, au lieu d’être un instrument de prévention des horreurs terroristes, la Cour deviendrait une arme aux mains de groupes terroristes qui n’ont aucune considération pour l’humanité et l’État de droit », déclare Noam.

Accéder à la demande de mesures conservatoires de l’Afrique du Sud « signalerait aux groupes terroristes qu’ils peuvent commettre des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité et demander ensuite la protection de cette Cour », ajoute Noam.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.