Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Des manifestants réclament un accord pour les otages et bloquent la route devant la Kyria, à Tel Aviv

Des manifestants bloquant la route Begin devant les quartiers généraux de l'armée de la Kirya, à Tel Aviv pour demander la libération des otages détenus à Gaza, le 30 avril 2024. (Crédit : Danor Aharon/Mouvement de protestation pro-démocratie)
Des manifestants bloquant la route Begin devant les quartiers généraux de l'armée de la Kirya, à Tel Aviv pour demander la libération des otages détenus à Gaza, le 30 avril 2024. (Crédit : Danor Aharon/Mouvement de protestation pro-démocratie)

Des manifestants se rassemblent devant les quartiers généraux de l’armée de la Kirya, à Tel Aviv, pour exiger du gouvernement israélien qu’il accepte un accord pour la libération des otages détenus à Gaza, alors même que les alliés d’extrême-droite du Premier ministre Benjamin Netanyahu mettent en garde contre l’acceptation de l’accord actuellement négocié au Caire.

Les manifestants comptent jusqu’à 207 pour marquer les jours de captivité des otages depuis l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre.

La dernière offre négociée au Caire comprendrait une pause de 40 jours dans les combats et la libération de près d’un millier de prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité en Israël en échange de 20 à 33 otages.

Il resterait 129 otages qui avaient été enlevés par les hommes du Hamas, le 7 octobre, dans la bande de Gaza – tous ne seraient plus en vie – après la remise en liberté de 105 civils au cours d’une trêve d’une semaine qui avait eu lieu à la fin du mois de novembre. Quatre captives avaient été relâchées auparavant. Trois otages, encore en vie, ont été secourus par les troupes et les dépouilles de douze captifs ont aussi été rapatriées, notamment celles de trois hommes qui avaient accidentellement été tués par les militaires après avoir échappé à la vigilance de leurs geôliers.

Des manifestants bloquant la route Begin devant les quartiers généraux de l’armée de la Kirya, à Tel Aviv pour demander la libération des otages détenus à Gaza, le 30 avril 2024. (Crédit : Danor Aharon/Mouvement de protestation pro-démocratie)

L’armée a confirmé la mort de 34 personnes encore détenues par le Hamas, citant de nouveaux renseignements et autres informations obtenues par les troupes sur le terrain, à Gaza. Des responsables israéliens et américains ont toutefois reconnu, en privé, que ce chiffre pourrait être beaucoup plus élevé.

Une personne est portée-disparue depuis le 7 octobre, et le sort qui lui a été réservé reste indéterminé.

Le Hamas détient également les corps sans vie de deux soldats tués au combat en 2014 dans la bande, Oron Shaul et Hadar Goldin. Il garde aussi en captivité deux civils, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui seraient encore en vie. Ils avaient été capturés après être entrés dans la bande de leur propre gré, en 2014 et en 2015 respectivement.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.