Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Détails de l’accord de trêve, qui prévoit la libération de 33 otages dans un premier temps – média libanais

Des Israéliens participant à un rassemblement appelant à la libération des otages détenus par les terroristes du Hamas à Gaza, sur la Place des Otages, à Tel Aviv, le 27 avril 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Des Israéliens participant à un rassemblement appelant à la libération des otages détenus par les terroristes du Hamas à Gaza, sur la Place des Otages, à Tel Aviv, le 27 avril 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le média libanais al-Akhbar publie ce qu’il dit être le texte de l’offre de trêve et d’accord pour les otages faite par Israël au groupe terroriste palestinien du Hamas, telle que transmise par les médiateurs égyptiens, qui verrait la libération d’au moins 33 captifs dans une première phase, et des étapes ultérieures qui permettraient d’établir un calme durable.

La première phase de l’accord, qui doit durer 40 jours, prévoit un retrait progressif des troupes israéliennes de certaines parties de la bande de Gaza afin de permettre l’acheminement de l’aide humanitaire et le retour des civils dans leurs foyers.

L’accord prévoit l’entrée dans la bande de 500 camions, dont 50 camions de carburant, par jour, y compris des fournitures destinées à la réhabilitation de la bande.

Israël cessera sa surveillance aérienne de la bande de Gaza huit heures par jour et dix heures les jours de libération des otages.

Le Hamas doit libérer au moins 33 otages vivants – femmes civiles et soldats, enfants de moins de 19 ans, personnes âgées, malades et blessés.

Pour chaque femme civile et enfant libéré, Israël libérera 20 mineurs et prisonnières palestiniennes incarcérées pour atteinte à la sécurité en Israël. Pour chaque otage âgé, malade ou blessé libéré, Israël libérera 20 prisonniers de plus de 50 ans également malades ou blessés, pour autant qu’ils ne purgent pas une peine de plus de 10 ans.

Pour chaque soldate libérée, Israël libérera 20 prisonniers condamnés à perpétuité et 20 autres condamnés à 10 ans au plus, qui pourront être libérés à Gaza ou à l’étranger.

Le Hamas fournira une liste de prisonniers qu’il souhaite voir libérés, contenant jusqu’à 20 noms ; Israël conservera un droit de veto sur les noms fournis par le Hamas.

À partir du 16e jour de la trêve, les parties entameront des négociations indirectes sur un accord visant à rétablir un calme durable à Gaza, selon l’article.

La deuxième phase de l’accord durera également 42 jours. Elle consistera à achever les arrangements convenus pour un calme durable. Elle verra la libération des derniers civils et soldats israéliens, en échange d’un certain nombre de prisonniers palestiniens et du retrait total des troupes de Tsahal de Gaza.

La troisième étape, qui durera 42 jours, comprendra l’échange des cadavres des deux côtés et la mise en œuvre d’un plan quinquennal de réhabilitation de Gaza, y compris une disposition selon laquelle le Hamas ne doit pas reconstruire son infrastructure armée.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.