Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Emily Hand pensait être restée à Gaza un an ; elle ne parle plus qu’en chuchotant

Emily Hand, à droite, retrouve son père, Tom Hand, aux premières heures du 26 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Emily Hand, à droite, retrouve son père, Tom Hand, aux premières heures du 26 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Thomas Hand, le père d’Emily, 9 ans, qui a été libérée des griffes du Hamas, explique qu’Emily pensait avoir été retenue en otage pendant un an et qu’elle pleure maintenant jusqu’à ce qu’elle s’endorme.

S’adressant à CNN, Thomas Hand a expliqué que le rétablissement de sa fille sera lent.

« Elle s’en sort lentement, petit à petit », a déclaré Thomas Hand.

« Nous ne saurons pas ce qu’elle a vécu tant qu’elle ne s’ouvrira pas à nous », a-t-il expliqué à CNN. « J’ai tellement de questions, … mais nous devons leur donner du temps et les laisser s’ouvrir quand ils sont prêts. »

Il s’est dit choqué par la transformation qu’elle a subie en captivité.

« Ce n’est que quand elle a fait un pas en arrière que j’ai pu voir que son visage était creusé, comme le mien, alors qu’avant il était potelé, un visage de petite fille. »

« Le plus choquant, le plus troublant, c’est qu’elle chuchotait, on ne l’entendait pas. Je devais approcher mon oreille de ses lèvres », raconte-t-il. « Elle avait été conditionnée pour ne pas faire de bruit. »

Lorsqu’il lui a demandé depuis combien de temps elle pensait être otage, elle a répondu « un an ».

« Hormis les chuchotements, c’était un coup de poing dans le ventre. Un an ».

Il a aussi raconté qu’elle pleurait le soir jusqu’à ce qu’elle s’endorme.

« La nuit dernière, elle a pleuré jusqu’à ce que son visage soit rouge et tacheté, elle ne pouvait pas s’arrêter. Elle ne voulait pas être réconfortée, elle a probablement oublié qu’elle pouvait l’être », a ajouté Hand.  « Elle est allée sous les couvertures du lit, l’édredon, s’est couverte et a pleuré en silence. »

Au moment de l’attaque du Hamas, le 7 octobre, Emily était allée dormir chez l’une de ses amies. On a d’abord annoncé qu’elle avait été tuée, avant d’apprendre qu’elle faisait partie des personnes prises en otage dans la bande de Gaza.

La mère d’Emily est décédée d’un cancer il y a plusieurs années.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.