Erdan accuse l’ONU « d’hypocrisie », compare le Hamas aux nazis
Rechercher

Erdan accuse l’ONU « d’hypocrisie », compare le Hamas aux nazis

Gilad Erdan pendant la cérémonie de Yom HaAtsmaout de la police, à Jérusalem, le 26 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Gilad Erdan pendant la cérémonie de Yom HaAtsmaout de la police, à Jérusalem, le 26 avril 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

S’adressant à l’Assemblée générale des Nations Unies, l’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan, a comparé la charte du Hamas, qui appelle ouvertement à la destruction d’Israël, aux objectifs génocidaires de l’Allemagne nazie.

« Malheureusement, dans le débat d’aujourd’hui, nous ne voyons pas une défense des objectifs fixés par l’ONU, mais plutôt une indifférence à la charte du Hamas, qui, à l’instar des nazis, est engagé dans le génocide du peuple juif », dit-il.

« Nous voyons une tentative de créer une fausse équivalence morale, une équivalence immorale, entre Israël, une démocratie qui recherche la paix et respecte le droit international, et une organisation terroriste meurtrière avec une idéologie similaire à Daech, qui commet le double crime de guerre de tirer sur des civils israéliens tout en cachant ses armes derrière des civils palestiniens, en les utilisant comme boucliers humains », a ajouté Erdan.

« Chaque orateur ici aujourd’hui, qui ne condamne pas sans équivoque le Hamas, qui ne fait pas la distinction entre les crimes de guerre du Hamas et la légitime défense d’Israël, qui choisit de diaboliser Israël, plutôt que de soutenir ses efforts héroïques pour démanteler l’infrastructure terroriste du Hamas, renforce les forces extrémistes, en encourageant les groupes terroristes à utiliser les civils comme boucliers humains et en sapant les chances de paix. »

« Alors que les roquettes du Hamas sont aveugles, les frappes d’Israël sont précises et chirurgicales. Nous allons au-delà des exigences du droit international », dit-il.

Accusant l’ONU « d’hypocrisie », Erdan ajoute : « nous ne nous excuserons jamais d’avoir défendu nos citoyens, même si certains des pays d’ici pourraient être heureux de voir un plus grand nombre de Juifs morts. »

« Ce débat se caractérise par la tromperie et le mensonge » car « le Hamas prend pour cible des civils tandis qu’Israël prend pour cible des terroristes », a insisté l’ancien ministre de la Sécurité intérieure. « Le Hamas est une organisation jihadiste terroriste qui a tiré plus de 4 000 roquettes contre des villes israéliennes ces 11 derniers jours », a déploré Gilad Erdan, qui avait ostensiblement quitté l’amphithéâtre de l’Assemblée générale de l’ONU peu après le début du discours de Riyad Al-Maliki.

C’est vous qui le dites...