Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Eurovision : Quelques heures avant la finale, le candidat irlandais demande l’éviction d’Eden Golan

L'Irlandais Bambie Thug interprétant la chanson « Doomsday Blue » lors de la répétition générale de la finale du Concours Eurovision de la chanson, à Malmö, en Suède, le 10 mai 2024. (Crédit : Martin Meissner/AP)
L'Irlandais Bambie Thug interprétant la chanson « Doomsday Blue » lors de la répétition générale de la finale du Concours Eurovision de la chanson, à Malmö, en Suède, le 10 mai 2024. (Crédit : Martin Meissner/AP)

La chaîne publique Kann indique qu’à la demande de l’Union européenne de radio-télévision (UER), Eden Golan et le reste de la délégation israélienne ont été transférés dans une autre salle de l’enceinte réservée aux concurrents et à leurs entourages.

Un communiqué de Kann indique que Golan et les autres Israéliens « se concentrent uniquement sur la performance de ce soir et font tout leur possible pour qu’elle soit professionnelle et qu’elle représente Israël de la manière la plus honorable et la plus appropriée ».

Citant des membres anonymes de la délégation, le site d’information Ynet affirme que l’UER a demandé aux Israéliens de se déplacer afin de séparer Golan de la concurrente irlandaise Bambie Thug, « qui était en colère contre Israël ».

Peu avant l’annonce du Kann, Bambie Thug s’est plainte des commentateurs israéliens pendant leur prestation, affirmant que leurs déclarations enfreignaient les règles du concours et que Golan devait donc être disqualifiée.

« Je suis en colère parce que d’autres équipes ont enfreint les règles de l’UER et ont quand même été autorisées à participer », a déclaré Bambie Thug à la chaîne irlandaise RTE. « Il y a donc un tambour de guerre qui résonne dans mon cœur pour pousser la performance encore plus loin que je ne l’ai fait jusqu’à présent. »

Un porte-parole de RTE affirme que la chaîne irlandaise n’a pas enregistré de plainte demandant l’éviction de Golan, comme le préconise Bambie Thug.

Avant de parler à RTE, Bambie Thug a posté une story sur Instagram disant qu’ils n’ont pas fait de répétition générale en raison d’une « situation alors que nous attendions d’aller sur scène pour la répétition de la parade du drapeau qui, selon moi, nécessitait une attention urgente de la part de l’UER », sans détailler l’incident.

« L’UER a pris cette affaire au sérieux et nous avons discuté des mesures à prendre », ajoute Bambie Thug, qui, avant la demi-finale, a déclaré avoir été contrainte par l’UER d’effacer les inscriptions pro-palestiniennes de son visage et de sa jambe.

L’Irlande est l’un des pays européens qui critiquent le plus durement Israël pour sa guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza. Bambie Thug a déclaré avant le concours que « je pense que si je ne participais pas à la compétition, je boycotterais également ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.