Gantz compare les résultats à ceux d’avril
Rechercher

Gantz compare les résultats à ceux d’avril

Benny Gantz, le principal rival de Benjamin Netanyahu aux élections législatives israéliennes, a admis mardi être déçu des résultats de sa formation, créditée de la deuxième place, derrière le parti du Premier ministre sortant.

« Nous sommes à la fin de l’une des pires campagnes électorales qu’Israël ait jamais connues », dit-il. « Je tiens à vous remercier du fond du cœur pour l’effort et le travail que vous avez investis. »

« Je vous le dis honnêtement, je comprends et partage le sentiment de déception et de douleur, ce n’est pas ce que nous voulions. Si ce sont les résultats, ce n’est pas ce qui amènera Israël sur la bonne voie. »

Mais, ajoute-t-il, « il y a un vert à moitié plein. Il y a un peu plus d’un an, nous nous sommes lancés dans ce voyage, avons lié nos partis et nos principes, et nous ne céderons ni l’un ni l’autre. »

Kakhol lavan ne s’effondrera pas, dit-il.

« C’était la campagne la pire de l’histoire d’Israël. On a parlé de moi de mensonges et de calomnies. Ils pensaient que je clignerais des yeux. Mais cela ne s’est pas produit et cela ne se produira pas. En fin de compte, les résultats peuvent être identiques dans leur signification politique aux résultats d’avril de l’année dernière » – lorsque Netanyahu ne pouvait pas former un gouvernement.

« Puis, lorsque nous sommes allés dans l’opposition, nous sommes restés unis, forts et fidèles à notre chemin. Je veux vous dire que nous resterons unis, forts et fidèles à notre chemin, car c’est un bon chemin. Nous devons à nos électeurs de rester sur notre chemin. »

« Ou, en d’autres termes: nous sommes toujours dans cette lutte, et nous pourrons peut-être encore forcer un gouvernement d’unité. »

C’est vous qui le dites...