Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Gantz exhorte Netanyahu à ne pas présenter sa loi sur l’enrôlement des haredim

Le ministre Benny Gantz, chef du parti HaMahane HaMamlahti, tenant une conférence de presse à la Knesset, à Jérusalem, le 21 avril 2024. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)
Le ministre Benny Gantz, chef du parti HaMahane HaMamlahti, tenant une conférence de presse à la Knesset, à Jérusalem, le 21 avril 2024. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)

Le chef du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, exhorte le Premier ministre Benjamin Netanyahu à ne pas présenter sa version d’une loi sur l’enrôlement des ultra-orthodoxes au cabinet cette semaine, arguant qu’elle nuirait aux efforts visant à enrôler les étudiants en yeshiva dans l’armée israélienne.

« Monsieur le Premier ministre, alors que les soldats de Tsahal et leurs commandants se battent et souffrent, à la veille du Yom HaZikaron [Jour du Souvenir], le plus difficile depuis la création de l’État, vous vous efforcez d’introduire une loi qui ne favorise pas une conscription équitable dans le pays, [et qui] nuira au recrutement dans Tsahal, à la sécurité et à la résilience israélienne », déclare Gantz, l’un des trois membres du cabinet de guerre ayant le droit de vote, dans un message vidéo.

« Je vous demande instamment d’arrêter et de revenir à la raison. L’adoption d’une telle loi est une grave erreur à tout moment, mais l’adopter comme vous le prévoyez, 48 heures après que nous aurons marqué l’héroïsme de nos soldats morts au combat, portera gravement atteinte à la société israélienne et à sa résilience », poursuit-il. « Monsieur le Premier ministre, ne démantelez pas la société israélienne pendant une guerre pour des raisons politiques. »

La semaine dernière, la chaîne publique Kann a rapporté que le secrétaire d’État Yossi Fuchs travaillait sur un projet d’enrôlement des haredim en collaboration avec les partis ultra-orthodoxes alliés à Netanyahu.

Bien que les détails soient rares, il semble que la proposition ne soit pas conforme aux exigences de Gantz, qui, avec son collègue HaMahane HaMamlahti Gadi Eisenkot, a déjà présenté son propre plan pour l’enrôlement des haredim et a déclaré qu’il « ne sera pas le partenaire d’exercices et d’astuces au détriment des besoins de sécurité de l’État ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.