Jérusalem est la ville la plus touchée par le Covid-19, suivie par Bnei Brak
Rechercher

Deux femmes et deux hommes décèdent du coronavirus ; 20 morts au total

Les victimes étaient âgées de 50, 49, 70 et 90 ans ; le nombre de personnes testées positives au Covid-19 s'élève à 5 358, dont 94 dans un état grave, 76 reliés à un respirateur

  • Les membres de l'équipe médicale de l'hôpital Barzilay, dans la ville d'Ashkelon, au sud d'Israël, portent des équipements de protection, alors qu'ils manipulent un échantillon de test de Coronavirus le 29 mars 2020. (Crédit : Flash90)
    Les membres de l'équipe médicale de l'hôpital Barzilay, dans la ville d'Ashkelon, au sud d'Israël, portent des équipements de protection, alors qu'ils manipulent un échantillon de test de Coronavirus le 29 mars 2020. (Crédit : Flash90)
  • Des enfants, confinés à cause du coronavirus, jouent à mettre des masques sur leurs animaux en peluche, le 29 mars 2020. (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
    Des enfants, confinés à cause du coronavirus, jouent à mettre des masques sur leurs animaux en peluche, le 29 mars 2020. (Crédit : Chen Leopold/Flash90)
  • Chevra Kadisha workers wearing protective clothes, carry the body of a man died from complications of Coronavirus (COVID-19) infection, at the Shamgar Funeral Home in Jerusalem on March 24, 2020. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** קורונה
וירוס
חברה
קדישא
ירושלים
לבושים
בגדים
מגן
נגד
    Chevra Kadisha workers wearing protective clothes, carry the body of a man died from complications of Coronavirus (COVID-19) infection, at the Shamgar Funeral Home in Jerusalem on March 24, 2020. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** קורונה וירוס חברה קדישא ירושלים לבושים בגדים מגן נגד
  • De jeunes bénévoles distribuent des repas chauds à des personnes âgées qui n'ont pas pu quitter leur domicile à cause du coronavirus, à Jérusalem, le 29 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
    De jeunes bénévoles distribuent des repas chauds à des personnes âgées qui n'ont pas pu quitter leur domicile à cause du coronavirus, à Jérusalem, le 29 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
  • Un policier israélien donne une amende pour violation des restrictions anti-coronavirus gouvernementales dans le quartier Mea Sharim de Jérusalem, le 30 mars 2020 (Crédit : Police israélienne)
    Un policier israélien donne une amende pour violation des restrictions anti-coronavirus gouvernementales dans le quartier Mea Sharim de Jérusalem, le 30 mars 2020 (Crédit : Police israélienne)
  • Des personnes portant des masques de protection par crainte du coronavirus arrivent à l'aéroport international Ben Gurion, le 10 mars 2020. (Avshalom Sassoni/Flash90)
    Des personnes portant des masques de protection par crainte du coronavirus arrivent à l'aéroport international Ben Gurion, le 10 mars 2020. (Avshalom Sassoni/Flash90)
  • Tamar Peretz-Levi, 49 ans, une veuve de Lod, est décédée du coronavirus, le 31 mars 2020. (Autorisation)
    Tamar Peretz-Levi, 49 ans, une veuve de Lod, est décédée du coronavirus, le 31 mars 2020. (Autorisation)

Le Times of Israël en français suit pour vous les événements liés au coronavirus en Israël et dans le monde :

Une femme d’une cinquantaine d’années décède du Covid-19

Une femme âgée d’une cinquantaine d’années est décédée après avoir été contaminée par le coronavirus, a fait savoir le centre médical Sheba, en périphérie de Tel Aviv. Il s’agit de la 17e victime en Israël, selon l’hôpital.

Dans un communiqué, celui-ci a précisé que la victime, dont l’identité n’a pas encore été révélée, souffrait de pathologies antérieures.

– Judah Ari Gross

La 18e et plus jeune victime israélienne succombe au coronavirus

Une femme de 49 ans est décédée des suites du Covid-19, au centre médical Yitzhak Shamir, dans le centre d’Israël. Elle devient la 18e et plus jeune victime du virus, selon l’hôpital.

Dans un communiqué, l’hôpital a indiqué que la patiente souffrait d’autres pathologies avant de contracter la maladie causée par le coronavirus.

Le maire de Lod a indiqué qu’il s’agissait de Tamar Peretz Levy, une résidente de la ville.

Selon une publication Facebook de Yair Revivo, elle laisse derrière elle des jumeaux de 4 ans. Son conjoint, Shimon, avait succombé à une insuffisance cardiaque peu après leur naissance.

« Tamar était une héroïne, ingénieure à Alta dans l’industrie aérospatiale. Elle s’est battue pendant de nombreuses années pour avoir une famille et pour pouvoir mettre ses jumeaux au monde », a-t-il réagi.

ברוך דיין האמת, איזה בוקר עצוב. תושבת העיר שלנו, תמר פרץ לוי הלכה הלילה לעולמה מהמחלה הארורה של הקורונה.תמר בת 49 בלבד…

פורסם על ידי ‏יאיר רביבו‏ ב- יום שני, 30 במרץ 2020

Le maire a précisé que la plupart des proches de la jeune femme sont en quarantaine.

— Judah Ari Gross

Le nombre de personnes contaminées s’élève à 4 831 – ministère

Le ministère de la Santé a fait état de 136 nouveaux cas de Covid-19 depuis lundi soir, ce qui porte le nombre total de cas à 4 831.

Parmi eux, 83 personnes se trouvent dans un état grave, dont un patient de 69 ans qui a été placé sous assistance respiratoire. 95 autres sont dans un état modéré, selon le ministère.

L’écrasante majorité des malades – 4 473 – ne présentent que des symptômes légers, et 163 personnes se sont entièrement rétablies, ont précisé les autorités.

— Judah Ari Gross

Deux gardiens de prisons ont contracté le Covid-19

Les services pénitentiaires israéliens ont fait savoir que deux gardiens de prison supplémentaires ont été infectés par le nouveau coronavirus.

Le diagnostic d’une gardienne au centre de détention de Nitzan a incité les autorités à fermer le centre et à placer ses 15 prisonniers en quarantaine.

Le second surveillant travaille à la prison d’Ofer.

Selon la chaîne publique Kan, aucun d’eux n’a été en contact direct avec des prisonniers récemment.

Les haredim venant de foyers épidémiques seront refusés aux urgences de Sheba

Les résidents ultra-orthodoxes des villes où l’on recense un grand nombre de cas de Covid-19 seront interdits d’accès aux urgences du centre médical de Sheba. Ils seront pris en charge dans une zone isolée, selon un reportage du site d’information Walla, qui cite une directive interne du plus grand hôpital d’Israël.

La règle s’applique aux résidents de Bnei Brak, de Modiin Illit et de Elad, et d’autres endroits, dit-il, même s’il n’y a pas d’exposition connue au virus ni de symptômes.

Selon le reportage, les patients haredim sollicitant des soins médicaux d’urgence devront indiquer d’où ils viennent, tandis que les autres patients ne sont pas examinés en fonction de leur lieu d’habitation ni de leur appartenance à une communauté avant d’entrer aux urgences.

« Quand je vois un patient haredi, je pense immédiatement qu’il a le Covid-19 », a expliqué un haut responsable de la santé au site. « C’est la bonne chose à faire, nous sommes obligés de procéder ainsi ».

27 respirateurs et 8 millions de masques arrivent en Israël – ministère

Les services de sécurité israéliens ont acheminé 27 respirateurs dans le pays, ainsi que 8 millions de masques de protection, a déclaré un porte-parole du ministère de la Santé.

Selon le responsable, l’opération d’approvisionnement a été menée conjointement par le service de renseignement du Mossad, le ministère de la Défense, le ministère de la Santé, le bureau du Premier ministre et l’armée israélienne.

— Judah Ari Gross

Un patient atteint du Covid-19 saute d’une fenêtre de l’hôpital

Un patient âgé de 34 ans et hospitalisé au centre médical Poriya, à Tibériade, a sauté par une fenêtre du troisième étage.

Il a été grièvement blessé dans sa chute.

2 juges de la Cour suprême rabbinique positifs au Covid-19, 1 dans un état grave

Deux juges de la Cour suprême rabbinique ont été infectés par le coronavirus, selon le site Kikar HaShabat.

Le rabbin Maimon Nahari est dans un état grave et branché à un respirateur, selon le site.

Un deuxième juge de la plus instance religieuse du pays, le rabbin Eliezer Igra, présente de légers symptômes et chez lui avec sa femme, qui est également atteinte de COVID-19.

Un autre employé de la Cour suprême rabbinique est également malade, a indiqué le site, sans identifier le patient.

Jérusalem est la ville la plus touchée par le Covid-19, suivie par Bnei Brak

Le ministère de la Santé a publié des informations sur le nombre de porteurs du virus, par ville.

Ces chiffres montrent que la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak suit de près Jérusalem, qui compte le plus grand nombre de cas.

Voici le détail :

Jérusalem — 650
Bnei Brak — 571
Tel Aviv — 278
Ashkelon — 114
Rishon Lezion — 103
Petah Tikva — 96
Netanya — 83
Beer Sheba — 83
Ashdod — 81
Ramat Gan — 81
Bat Yam — 76
Beit Shemesh — 76
Holon — 75
Migdal Ha’emek — 72
Elad — 68
Haifa — 67
Raanana — 57
Rehovot — 53
Herzliya — 53
Modiin Illit — 48
Beitar Illit — 38
Lod — 37
Kiryat Ono — 33
Tibériade — 32
Kfar Saba — 36
Ramat Hasharon — 28
Ramle — 25
Hod Hasharon — 25
Kiryat Gat — 22
Givatayim — 22
Hadera — 20
Safed — 19
Nahariya — 16
Sderot — 13
Kiryat Ata — 12
Rosh Ha’ayin — 10
Rahat — 4
Nazareth — 3

Le ministère de la Santé va mettre à jour ses directives sur le port de masques

Le ministère de la Santé a exhorté les Israéliens à utiliser des masques de fortune plutôt que de s’approvisionner en masques chirurgicaux dans un contexte de pénurie mondiale.

Le directeur général Moshe Bar Siman-Tov a déclaré que le ministère publiera plus tard dans la journée des directives sur le port de masques.

« Nous ne disons pas au public de se promener avec des masques chirurgicaux », dit-il, ajoutant qu’un morceau de tissu suffirait.

Malgré la pandémie, le mur Occidental subit son nettoyage de Pessah annuel

Tous les six mois le mur Occidental subit un nettoyage, et cette année ne fait pas exception. Malgré la pandémie, des ouvriers portant des gants ont retiré les notes des pierres, à l’approche de la fête de Pessah.

« Avant la fête de la Pessah, nous avons maintenu la tradition et ce matin, les notes de prière qui avaient été enfouies dans les fissures du mur Occidental au cours des six derniers mois ont été nettoyées, à l’aide de gants et d’ustensiles en bois jetables », a indiqué dans un communiqué l’autorité qui supervise le lieu saint. « Les notes ont été rassemblées dans des sacs et seront enterrées avec les livres sacrés… sur le Mont des Oliviers. »

Dans la déclaration, il est précisé que 18 000 notes ont été adressées au mur via Internet depuis Rosh Hashanah cet automne.

Le rabbin du mur Occidental, qui supervise le processus, a prononcé une prière spéciale pour les personnes atteintes du virus.

« En ces jours difficiles, où l’épidémie se répand dans le monde entier et menace nos vies, nous rassemblons les prières du monde entier sur les restes de notre Temple détruit, avec une prière au Créateur du monde pour qu’il nous envoie un rétablissement complet et une bonne santé, et nous sauve de ce difficile virus qui nous tourmente », a dit le rabbin Shmuel Rabinovitch.

L’Europe a livré du matériel médical à l’Iran

L’Europe a livré du matériel médical à l’Iran dans le cadre du mécanisme de troc Instex permettant de contourner les sanctions américaines, utilisé pour la première fois, a annoncé mardi le ministère allemand des Affaires étrangères.

« La France, l’Allemagne et le Royaume Uni confirment qu’Instex a mené avec succès sa première transaction et permis ainsi l’exportation de matériel médical d’Europe vers l’Iran », a indiqué le ministère allemand dans un communiqué.

« Instex va travailler sur d’autres transactions » avec l’Iran et « continuer de développer ce mécanisme », a précisé le ministère allemand sans autres détails.

A Téhéran, le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes avait indiqué le 14 mars avoir reçu des équipements médicaux ou une aide financière de pays comme l’Allemagne, l’Azerbaïdjan, la Chine, les Emirats arabes unis, la France, la Grande-Bretagne, le Japon, le Qatar, la Russie et la Turquie.

Le gouvernement et la population d’Iran « n’oublient jamais leurs amis en temps d’épreuves », avait-il déclaré alors que l’Iran est durement frappée par la pandémie de coronavirus qui touche désormais plus de 40.000 personnes et a fait 2.757 morts.

Instex a été créé en janvier 2019 par les Européens pour contourner les sanctions américaines imposées à l’Iran en évitant d’utiliser le dollar.

Instex doit fonctionner comme une chambre de compensation permettant à l’Iran de continuer à vendre du pétrole et d’importer en contrepartie d’autres produits. Il n’avait jusqu’à présent permis aucune transaction.

– AFP

Le taux de chômage atteint 23,4 %

Le taux de chômage en Israël a atteint 23.4 %. Plus de 800 000 Israéliens se sont retrouvés sans emploi en mars en raison de la pandémie.

Parmi les demandeurs d’indemnités, 89,8 % ont été mis en congés par leurs employeurs, et 6,3 % ont été licenciés.

Avant la crise sanitaire, Israël comptait 160 000 inscrits au chômage, soit 3,6 % de la population active.

Virus : Un site internet cartographie la limite des 100 mètres autorisée

Un site en open source propose aux Israéliens de déterminer la limite des 100 mètres autorisée où ils ont le droit de s’aventurer selon les nouvelles règles de confinement. Pour ceux qui s’intéressent à une carte précise, seule une adresse est nécessaire.

Le Vatican réclame la réouverture de l’église du Saint Sépulcre

Les Custodia Terræ Sanctæ, représentants du Vatican en Israël, ont écrit mardi une lettre au procureur-général Avichai Mandelblit, lui demandant la permission de rouvrir l’église du Saint Sépulcre, dans la Vieille Ville de Jérusalem, pour diffuser les prières de Pâques depuis le site.

« Tandis que la nuit dernière, des informations ont révélé que le gouvernement israélien avait exempté des règles de confinement le mur Occidental et le Tombeau des Patriarches, l’église du saint Sépulcre, le site le plus saint pour des centaines de millions de chrétiens dans le monde, reste fermé avec l’interdiction totale d’y organiser des services », dit le courrier.

« Cette situation est inacceptable ».

La lettre demande à ce que « les prières de Pâques puissent se dérouler en présence d’une assistance ne dépassant pas les dix religieux et cameramen, qui diffuseront les prières en direct au monde chrétien. »
Des courriers similaires ont été envoyés à Netanyahu et au président Reuven Rivlin.

Décès d’une nonagénaire des suites du coronavirus

Le centre médical Kaplan a fait savoir qu’une nonagénaire est décédée après avoir contracté le coronavirus. Elle est la 19 victime du Covid-19 en Israël.

L’hôpital a précisé que la victime présentait d’autres pathologies.

L’homme de 58 ans n’est pas décédé du virus ; le bilan redescend à 18

Le centre médical Yitzhak Shamir a fait savoir que l’homme de 58 ans, dont le décès a été annoncé lundi, a succombé à une pathologie non liée au coronavirus.

L’homme avait été déclaré victime de la pandémie.

Le bilan total en Israël redescend donc à 18 morts.

Bennett : 2,4 Mds de shekels dépensés en matériel pour lutte contre la pandémie

Le ministre de la Défense Naftali Bennett a déclaré qu’Israël a, à ce jour, dépensé 2,4 milliards de shekels en équipements et matériel pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Cela inclut les respirateurs, les masques, les équipements de protection et les tests de dépistages, a-t-il dit.

— Judah Ari Gross

Bennett : plus de suicides que de victimes du coronavirus si le confinement dure

Le ministre de la Défense Naftali Bennett a averti qu’Israël pourrait observer plus de suicides que de décès liés au coronavirus si le confinement venait à durer trop longtemps.

« Nous devons comprendre la détresse dans laquelle se trouvent ceux qui n’ont pas les moyens de payer leur loyer – nous pourrions avoir plus de suicides que de morts dues au virus », a-t-il dit.

Bennett a appelé le gouvernement a agir rapidement pour rouvrir les commerces aussi vite que possible en procédant à un important nombre de dépistages afin d’identifier les potentiels foyers et les endroits où la vie peut reprendre son cours.

Le ministre de la Défense a déclaré que le pays fait du bon travail dans sa lutte contre la maladie, ce qui lui a permis d’enregistrer un nombre de morts assez faible, de 0,3 % ce jour.

« Nous sommes en bonne position », a-t-il dit.

— Judah Ari Gross

COVID-19 : Netanyahu signale des progrès dans le développement d’un vaccin

Le bureau du Premier ministre indique que le Israel Institute for Biological Research (IIBR) avait fait des « progrès significatifs » dans le développement d’un vaccin contre le coronavirus et que des tests commenceront bientôt sur les animaux.

Cette annonce a suivi une mise à jour transmise par le dirigeant de la structure, le professeur Shmuel Shapira, au Premier ministre Benjamin Netanyahu sur les progrès réalisés par l’institut dans le développement d’un vaccin, a noté le bureau du Premier ministre.

Des informations parues au début du mois qui avaient affirmé que le centre avait fait des avancées vers un vaccin avaient été ultérieurement démenties.

A LIRE – Covid-19 : Plus de 20 vaccins et de multiples traitements en développement

Le grand-rabbinat publie une liste de directives à l’approche de Pessah

Le Grand-rabbinat a publié une liste de directives religieuses à l’approche de la fête de Pessah, dans le contexte de la pandémie, assouplissant certaines obligations tout en s’opposant à l’utilisation de plateformes de vidéoconférences pendant la fête.

« La solitude est douloureuse et nous devons trouver une solution, peut-être avec un échange vidéo avant le début de la fête, mais sans transgresser la fête, chose qui n’est permise que dans des cas de pikouah nefesh [quand des vies sont en danger] », stipule le document.

Les autorités rabbiniques ont déclaré que la combustion du hametz – le levain – n’est pas nécessaire cette année, affirmant qu’il suffira de jeter les aliments à la poubelle et de les asperger de détergent ou de le jeter aux toilettes.

Ils ont ajouté que la nouvelle vaisselle pouvait être utilisée sans immersion rituelle, si elles sont « vendues » ou « offertes à un non-Juif et empruntées pour Pessah, et devront être immergées ultérieurement sans bénédiction ».

Le rabbinat a indiqué que l’on pouvait cashériser sa vaisselle dans des fours (précisant que cette souplesse n’était valable que cette année). Les ustensiles sans bois, caoutchouc ni plastiques doivent être placés dans un four propre (qui n’a pas besoin d’être casher pour Pessah) et chauffés aux maximum pendant 20 minutes.

Le rabbinat a également dispensé de vendre le hametz gamour aux non-Juifs, pour ceux qui ont l’habitude de le faire. Le hametz peut-être vendu en ligne sur le site du rabbinat, et les établissements comme les écoles, qui ne peuvent pas être inspectés en raison ses restrictions, doivent effectuer une vente avant mardi prochain.

Les autorités rabbiniques ont souligné qu’il n’y aura aucune prière publique, que les mikvaot pour femmes resteront ouverts et que les lois de deuil doivent être observées.

Après une réunion avec un officier malade, le chef d’état-major et 2 généraux en quarantaine

L’armée israélienne a annoncé que le chef d’état-major Aviv Kohavi et deux autres généraux sont dans l’obligation de se mettre en quarantaine après avoir eu un entretien avec un officier qui a été ultérieurement testé positif au Covid-19.

« Le chef d’état-major se sent bien, ne présente aucun symptôme et subira un test de dépistage dans les minutes à venir », a souligné l’armée.

L’armée a assuré qu’il est en mesure de maintenir son programme d’activités habituel pendant sa quarantaine.

L’armée israélienne a indiqué que le chef du commandement du la Défense passive, le général Tamir Yadai, et le chef des opérations de l’armée israélienne, le général Aharon Haliva, sont également en quarantaine.

Haliva a déjà dû s’isoler après un voyage en Italie le mois dernier.

Selon l’armée, les trois hommes ont rencontré l’officier réserviste de la Défense passive le 22 mars, ce qui signifie qu’ils devront rester en quarantaine au moins jusqu’à la fin de la semaine, s’ils ne sont pas testés positifs pour la maladie.

— Judah Ari Gross

Les soldats ont eu tort de se grimer en secouristes dans les zones ‘haredi – armée

L’armée israélienne a affirmé que les commandants ont autorisé les soldats opérant à Bnei Brak à se vêtir comme des secouristes de Magen David Adom afin d’éviter d’être attaqués.

L’armée affirme que cette décision était une « erreur » de la part des commandants sur le terrain et que les soldats ne devaient être déployés que vêtus de leurs uniformes, selon la radio de l’armée, qui a été la première à rendre compte de l’incident.

Quelque 700 soldats ont été déployés pour soutenir les opérations de police, qui se sont principalement concentrées sur les communautés ultra-orthodoxes, dont certains membres ont continué à se regrouper, malgré les nouvelles mesures en vigueur.

Des policiers arrêtent un homme à Beit Shemesh pour faire respecter les règles de distanciation sociale le 31 mars 2020.
(Crédit : Yaakov Lederman/Flash90)

Le déploiement de ces soldats a propulsé des troupes qui n’opèrent normalement qu’aux frontières et en Cisjordanie dans une situation quasi inédite.

Des soldats en permission ont été attaqués par le passé lorsqu’ils pénétraient dans des secteurs ultra-orthodoxes alors qu’ils étaient en uniforme, en raison d’un profond sentiment anti-sioniste et d’une vive opposition au service militaire obligatoire exprimé par certains pans de la communauté.

Dimanche, la police a refusé d’intervenir pour appliquer des mesures de distanciation sociale lors d’un enterrement de grande envergure à Bnei Brak, craignant apparemment que cela ne dégénère en émeutes.

L’état de santé du patient qui a sauté de la fenêtre empire

L’état de santé d’un malade du COVID-19 qui avait tenté de s’échapper d’une unité de quarantaine d’un hôpital de Tibériade a empiré et il est actuellement entre la vie et la mort, ont fait savoir mardi les médias en hébreu.

Le patient, âgé de 34 ans, avait été grièvement blessé lorsqu’il s’était volontairement jeté d’une fenêtre du troisième étage. Il est dorénavant dans un état très grave, selon le site d’information Ynet.

Le malade a été placé sous respirateur et plongé dans un coma artificiel, selon la Douzième chaîne.

Il allait bien avant sa chute, selon les médias en hébreu.

Un homme de 70 ans décède du coronavirus – 19e victime

Un homme de 70 ans, qui souffrait déjà d’antécédents médicaux, est décédé des suites de la maladie du coronavirus.

Il y a donc désormais 19 victimes israéliennes.

Un ressortissant israélien de 82, qui était en Italie, est mort du coronavirus.

Bennett: Les voyageurs rentrant d’Italie et des Etats-Unis ne subiront pas de tests

Malgré son annonce selon laquelle tous les arrivants des Etats-Unis, d’Italie, d’Espagne et de France devraient se soumettre à un test et seraient envoyés dans un hôtel de quarantaine dès leur atterrissage en Israël, le ministre de la Défense Naftali Bennett a fait savoir, mardi, que ce plan avait été écarté par ses supérieurs.

Alors qu’il lui était demandé pourquoi un groupe de voyageurs en provenance de New York et dont le vol a atterri cet après-midi n’avait pas été testé au coronavirus ou envoyé dans un hôtel, à l’isolement, Bennett a répondu à la Douzième chaîne que le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben Shabbat avaient décidé de prendre une différente direction et d’envoyer ces passagers en quarantaine à domicile.

« Tous les programmes que vous souhaiteriez voir appliqués ne voient pas le jour », a-t-il dit, indiquant qu’une pénurie de kits de tests pouvait être un facteur à l’origine de cette décision.

Le bureau de Bennett avait annoncé, la semaine dernière, que ce programme était acquis, qu’il n’en était plus au stade de la proposition. Il n’avait jamais dit qu’il avait été mis de côté.

Le chef de Soroka reproche à l’État de ne pas avoir testé des gens venant de NYC

Le Dr Gabi Barabash, directeur du centre médical Soroka, a reproché au gouvernement d’avoir annulé un plan visant à tester et à mettre en quarantaine toute personne arrivant des États-Unis ou d’autres points chauds du virus.

« Les gens qui atterrissent aujourd’hui à Ben Gurion en provenance de points chauds, des États-Unis, d’Espagne, d’Italie et de France, entrent tout simplement dans le pays. Personne ne vérifie qu’ils sont bien en quarantaine. Personne ne les teste pour le coronavirus », a-t-il déclaré à la Douzième chaîne d’information.

Si la plupart des voyages en Israël ont été réduits, les vols quotidiens en provenance de New York se poursuivent.

Il a prédit que ce résultat ferait d’Israël un « avant-poste de New York », l’une des zones les plus touchées au monde.

« Tout ce que nous avons réalisé jusqu’à présent sera perdu », a-t-il déclaré.

Une usine de missiles transformée en chaîne de production de respirateurs

Le ministère de la Défense a annoncé qu’il commençait à fabriquer ses propres respirateurs avec Israel Aerospace Industries et la société médicale Inovytec, en utilisant une ligne de production habituellement utilisée pour la fabrication de missiles.

Il a indiqué que 30 respirateurs Ventway Sparrow, construits grâce à cette collaboration, ont déjà été envoyés au ministère de la Santé.

Le pays dispose actuellement de quelque 2 400 appareils respiratoires, ce qui est suffisant pour le nombre actuel de personnes gravement malades, mais il pourrait être facilement dépassé, la concurrence étant rude dans le monde entier pour en acquérir davantage.

A LIRE : Anxieux, les Israéliens comptent leurs respirateurs – ou tentent d’en fabriquer

« L’État d’Israël doit développer des capacités indépendantes pour tout ce qui concerne la lutte contre la pandémie du virus COVID-19. Nous ne pouvons pas rester dépendants des achats à d’autres pays », a déclaré le ministre de la Défense Naftali Bennett dans un communiqué.

IAI, la plus grande entreprise aérospatiale et de défense du pays, a également participé à l’innovation d’autres solutions, telles qu’une lampe UV pour désinfecter les masques.

Ne transformez pas Bnei Brak en ghetto, prévient le maire

Le maire de Bnei Brak, Avraham Rubinstein, exhorte les autorités à ne pas placer de cordon sur sa ville touchée par le virus, comparant cette action à la période la plus sombre de l’histoire juive.

« Vous ne pouvez pas construire une nouvelle prison, la prison de Bnei Brak. La réalité ne le permettra pas », déclare-t-il alors qu’il est lui-même en auto-quarantaine.

« Les résidents n’approuveront pas la fermeture, et cette recommandation aura l’effet contraire. Vous ne pouvez pas transformer Bnei Brak en ghetto. Un confinement ne vaincra pas la maladie. »

Un homme de 90 ans décède du coronavirus – 20e victime en Israël

Un homme de 90 ans hospitalisé dans le centre d’Israël serait décédé après avoir contracté le coronavirus, ce qui porte le nombre de morts à 20 dans le pays.

L’homme souffrait d’antécédents médicaux et avait été relié à un respirateur, selon l’hôpital Wolfson de Holon, cité par les médias en hébreu.

Cette mort est la quatrième de la journée, soit le nombre de morts le plus élevé à ce jour.

Ministère de la Santé : plus de 5 300 cas confirmés de coronavirus

Le nombre de cas confirmés de coronavirus a grimpé à 5 358, soit un bond de 527 cas depuis la dernière mise à jour il y a environ 12 heures.

Les chiffres montrent un bond de 663 cas au cours des 24 dernières heures, le plus grand pic d’une journée jamais enregistré.

Les nouveaux chiffres publiés par le ministère de la Santé incluent 94 personnes dans un état grave, dont 76 branchées sur des respirateurs.

105 autres sont dans un état modéré et 224 se sont complètement rétablis, selon le ministère de la Santé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Jérusalem est la ville la plus touchée par le Covid-19, suivie par Bnei Brak

Le ministère de la Santé a publié des informations sur le nombre de porteurs du virus, par ville.

Ces chiffres montrent que la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak suit de près Jérusalem, qui compte le plus grand nombre de cas.

Voici le détail :

Jérusalem — 650
Bnei Brak — 571
Tel Aviv — 278
Ashkelon — 114
Rishon Lezion — 103
Petah Tikva — 96
Netanya — 83
Beer Sheba — 83
Ashdod — 81
Ramat Gan — 81
Bat Yam — 76
Beit Shemesh — 76
Holon — 75
Migdal Ha’emek — 72
Elad — 68
Haifa — 67
Raanana — 57
Rehovot — 53
Herzliya — 53
Modiin Illit — 48
Beitar Illit — 38
Lod — 37
Kiryat Ono — 33
Tibériade — 32
Kfar Saba — 36
Ramat Hasharon — 28
Ramle — 25
Hod Hasharon — 25
Kiryat Gat — 22
Givatayim — 22
Hadera — 20
Safed — 19
Nahariya — 16
Sderot — 13
Kiryat Ata — 12
Rosh Ha’ayin — 10
Rahat — 4
Nazareth — 3