Rechercher

Kerry appelle les alliés du Hamas pour le rallier à un cessez-le-feu à Gaza

Le chef de la diplomatie américaine tente d’amener Doha et Ankara à faire pression sur le mouvement islamiste palestinien pour qu’il accepte une proposition égyptienne de cessez-le-feu qu’il a refusée en l’état, conditionnant son accord à la levée du blocus de Gaza.

Le chef du Hamas Khaled Meshaal est installé au Qatar, tandis que le Premier ministre turc, l’islamiste modéré Recep Tayyip Erdogan, a vivement critiqué l’offensive israélienne sur l’enclave palestinienne contrôlée par le Hamas ainsi que le rôle de l’Egypte dans les négociations pour une trêve.

Malgré le refus du Hamas, un haut cadre du Hamas a estimé mercredi qu’il n’était pas réaliste d’attendre une levée du blocus au moment du cessez-le-feu, appelant plutôt à un accord détaillé sur les modalités de la levée de ce blocus, en place depuis 2006.

De son côté, Israël, qui avait accepté le plan égyptien, a affirmé vouloir poursuivre son offensive aérienne et terrestre sur l’enclave densément peuplée pour détruire les tunnels qui relient Gaza à son territoire.

Selon des responsables américains, M. Kerry va poursuivre ses contacts téléphoniques depuis Le Caire pour tenter de mettre fin au conflit meurtrier.

– AFP

C’est vous qui le dites...