Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Kibboutz Beeri : le Hamas a violé l’accord en libérant une enfant otage sans sa mère

La mère et la fille Raya et Hila Rotem, enlevées par des terroristes du Hamas dans leur maison au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)
La mère et la fille Raya et Hila Rotem, enlevées par des terroristes du Hamas dans leur maison au kibboutz Beeri le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Le kibboutz Beeri, où 12 des 13 otages libérés hier soir avaient été enlevés le 7 octobre, déclare que si la communauté est « heureuse et excitée » par le retour des otages, le Hamas a violé les termes de l’accord en libérant Hila Rotem, âgée de 13 ans, sans sa mère, Raya.

« Hila rentre chez elle sans sa mère Raya, qui reste en captivité. Le Hamas a grossièrement violé l’accord et a séparé la mère et la fille », indique le communiqué, selon le site d’information Walla.

« Trois enfants de deux familles du kibboutz ont été arrachés au seul parent qui leur restait », ajoute le communiqué.

Noam Or, 17 ans, et sa sœur Alma, 13 ans, ont également été libérés hier soir.

Leur mère, Yonat, a été assassinée par des terroristes le 7 octobre, et leur père, Dror, est toujours otage à Gaza, ainsi que son neveu Liam, âgé de 18 ans.

L’un des termes de l’accord avec le groupe terroriste, négocié par le Qatar et l’Égypte, était qu’aucun enfant ne devait être séparé de sa mère lors de sa libération. Malgré cela, le Hamas a retardé la libération des otages la nuit dernière, affirmant que c’était en fait Israël qui violait l’accord.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.