Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

La Maison Blanche redoute une « escalade » et une possible « implication de l’Iran »

Le conseiller à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, s'exprimant lors de la séance d'information quotidienne à la Maison Blanche, à Washington, le 12 décembre 2022. (Crédit : Susan Walsh/AP)
Le conseiller à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, s'exprimant lors de la séance d'information quotidienne à la Maison Blanche, à Washington, le 12 décembre 2022. (Crédit : Susan Walsh/AP)

Les États-Unis craignent que le conflit entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas ne connaisse une « escalade », a affirmé dimanche le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, disant également redouter une possible « implication de l’Iran ».

« Il existe un risque d’escalade à ce conflit, d’ouverture d’un second front au nord, et bien sûr de l’implication de l’Iran », a déclaré Jake Sullivan lors d’une interview à la chaîne CBS.

Le conseiller de Joe Biden a affirmé que les États-Unis ne pouvaient pas « écarter l’hypothèse que l’Iran décide de s’impliquer directement d’une manière ou d’une autre ».

« C’est un risque, et c’est un risque dont nous sommes conscients depuis le début » du conflit, a-t-il ajouté.

« C’est pourquoi le président a agi aussi rapidement et de manière résolue pour déplacer un porte-avions en Méditerranée orientale, pour avoir des avions dans le Golfe, car il a envoyé un message très clair à tout État ou entité qui chercherait à tirer profit de cette situation », a encore déclaré le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche.

Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin a annoncé samedi l’envoi par les États-Unis d’un second porte-avions en Méditerranée orientale, afin de « dissuader les actions hostiles contre Israël ou tout effort visant à élargir cette guerre ».

L’USS Eisenhower et ses navires d’escorte rejoindront un premier porte-avions – l’USS Gerald R. Ford – déployé dans la région après l’attaque sanglante du Hamas contre Israël le 7 octobre.

Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a également affirmé dimanche que les États-Unis étaient « inquiets » à propos de ce conflit.

« Nous ne voulons pas voir un autre groupe terroriste comme le [groupe terroriste chiite libanais du] Hezbollah l’étendre et ouvrir de [nouveaux] fronts », a-t-il déclaré dans une interview à Fox News.

Tout puissant au Liban, le Hezbollah pro-iranien a revendiqué plusieurs tirs sur des positions israéliennes depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas ) des tirs qui ont fait un mort côté israélien.

« Bien sûr, l’Iran est largement complice, et cela a permis au Hamas de fonctionner et d’être capable de mener les attaques terroristes qu’ils ont menées », a ajouté le porte-parole.

Kirby a cependant réitéré que les États-Unis n’avaient pas de renseignements permettant d’indiquer « une participation précise de l’Iran dans l’attaque » du Hamas le 7 octobre.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.