Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

L’administration US a poussé Israël à retirer des troupes de Gaza – responsable US

Un responsable américain déclare à NBC News que l’administration Biden a poussé Israël à réduire l’intensité des combats dans la bande de Gaza et à retirer des troupes. Les plans d’Israël visant à retirer certaines forces du combat dans la bande de Gaza semblent indiquer un passage à des combats de moindre intensité dans l’enclave palestinienne, un changement que l’administration Biden encourage, selon le responsable américain.

Le responsable souligne que les combats se poursuivent toujours dans le nord de Gaza et qu’il n’y a eu aucun changement immédiat dans les opérations dans le sud de Gaza.

Tsahal a annoncé dimanche qu’elle commençait à libérer cinq brigades du combat à Gaza, alors que l’armée prend de plus en plus le contrôle sur le terrain.

Lundi, des responsables militaires israéliens ont déclaré qu’ils se préparaient à permettre aux résidents de certaines communautés frontalières de Gaza, largement évacuées depuis le 7 octobre, de rentrer chez eux bientôt, ce qui indique davantage que les combats passent à une intensité moindre dans la partie nord de la bande, après trois mois de guerre totale éprouvante.

Les Israéliens vivant dans des communautés situées à moins de sept kilomètres (4,3 miles) de Gaza ont été, pour la plupart, évacués immédiatement après l’attaque du 7 octobre sur le sud d’Israël par le groupe terroriste, qui gouverne la bande, lorsque des terroristes ont massacré 1 200 personnes, principalement des civils, et kidnappé quelque 240 personnes à Gaza.

Israël a répondu aux massacres du 7 octobre par une campagne militaire, y compris une importante incursion terrestre, visant à détruire le Hamas, à le déloger du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

L’armée estime que la guerre contre le groupe terroriste se poursuivra probablement tout au long de l’année 2024 et indique être prête pour des combats prolongés, bien que sous des formes différentes de la campagne de haute intensité menée jusqu’à présent.

Le chef du commandement sud de Tsahal, le major-général Yaron Finkelman, a déclaré plus tôt lundi que les combats à Gaza « continueront sous différentes formes, avec diverses intensités et de différentes manières. »

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, a déclaré la semaine dernière que l’armée étend ses opérations dans le sud et le centre de Gaza, car elle est proche de démanteler toutes les bataillons du Hamas dans la partie nord de la bande, mais il a averti que la guerre durera « encore de nombreux mois ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.