Lapid appelle à remplacer le président de la Knesset
Rechercher

Lapid appelle à remplacer le président de la Knesset

Le député Mickey Levy pendant un vote sur le budget de l'Etat à la commission des Finances à la Knesset, le 12 mars 2018 (Crédit :Miriam Alster/Flash90)
Le député Mickey Levy pendant un vote sur le budget de l'Etat à la commission des Finances à la Knesset, le 12 mars 2018 (Crédit :Miriam Alster/Flash90)

Les huit partis de la nouvelle coalition ont officiellement soumis 61 signatures appelant à l’élection d’un nouveau président de la Knesset, sur fond de craintes que l’actuel président Yariv Levin, du Likud, n’ait l’intention de retarder le vote officialisant la formation du nouveau gouvernement, le temps que son parti poursuive ses efforts pour recruter des transfuges.

Yair Lapid et Naftali Bennett, les deux chefs de la nouvelle coalition annoncée mercredi soir, craindraient que Levin ne prévoie d’empêcher la programmation du vote de confiance au nouveau gouvernement.

La nouvelle coalition compte exactement 61 députés, soit la majorité la plus mince possible à la Knesset, qui compte 120 sièges. Un seul vote rebelle pourrait théoriquement faire dérailler la nouvelle coalition et laisser le Premier ministre Benjamin Netanyahu au pouvoir.

Des sources proches de Lapid ont déclaré mercredi que si Levin tentait de faire traîner la programmation du vote en plénière, ils demanderaient un vote pour le remplacer en tant que président.

Lapid semble avoir décidé dans la nuit de ne pas attendre cette éventualité, en soumettant d’ores et déjà le nombre requis de signatures pour remplacer le président.

La requête propose Mickey Levy, député Yesh Atid et ancien chef de la police de Jérusalem, comme choix de la nouvelle coalition pour le prochain président.

C’est vous qui le dites...