Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Lapid : Les autorités doivent cesser les « déclarations inutiles » visant à « torpiller l’accord »

Le chef du parti d'opposition Yesh Atid, Yaïr Lapid, dirigeant une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 15 avril 2024. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)
Le chef du parti d'opposition Yesh Atid, Yaïr Lapid, dirigeant une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 15 avril 2024. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)

Le chef de l’opposition, Yaïr Lapid, réclame la fin des « déclarations inutiles » de la part des hauts fonctionnaires, estimant que cette rhétorique empêche la conclusion d’un accord pour la libération des otages.

« Les annonces, les menaces, les autres déclarations inutiles des ministres du gouvernement et du Premier ministre concernant les otages, les calculs politiques, l’insouciance des médias doivent cesser », déclare Lapid.

« Êtes-vous complètement fous ? L’État d’Israël n’a pas d’adulte responsable pour mettre un terme à la folie. »

L’ancien Premier ministre affirme que les « briefings de fonctionnaires et de collaborateurs » n’ont servi qu’à « faire échouer l’accord sur les otages et constituent une mauvaise gestion des négociations ».

« Le gouvernement israélien a abandonné les otages et doit tout faire, mais tout faire, pour les ramener à la maison », insiste-t-il.

La déclaration de Lapid fait suite au rejet catégorique par le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’une allégation d’un fonctionnaire israélien suggérant qu’il était responsable du torpillage du dernier cycle de négociations avec le groupe terroriste palestinien du Hamas au Caire sur un accord potentiel de prise d’otages et de trêve.

Le responsable israélien anonyme avait suggéré au New York Times que les déclarations de Netanyahu sur la poursuite d’une incursion terrestre dans Rafah avaient conduit le Hamas à durcir sa position dans les pourparlers sur les otages et la trêve. C’était avant qu’un méida égyptien n’affirme que l’impasse avait été causée par l’attaque du Hamas sur le point de passage de Kerem shalom dimanche.

Plus tôt dans la journée, l’armée israélienne a appelé les Palestiniens à commencer à évacuer certains quartiers de Rafah avant une opération prévue sur la ville sud de Gaza, dernier bastion du Hamas.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.