Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

L’armée savait que Deif, du Hamas, avait encore ses jambes, selon des sources

Un tract largué par l'armée à Gaza offre des récompenses monétaires pour des informations sur les dirigeants du Hamas Yahya Sinwar, son frère Mohammed, Rafaa Salameh et Mohammed Deif. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Un tract largué par l'armée à Gaza offre des récompenses monétaires pour des informations sur les dirigeants du Hamas Yahya Sinwar, son frère Mohammed, Rafaa Salameh et Mohammed Deif. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

La radio militaire a annoncé que l’armée n’avait pas été surprise par la découverte d’une vidéo montrant le leader de l’aile armée du Hamas, Mohammed Deif, avec tous ses membres intacts.

Selon la radio qui a cité deux « sources israéliennes » qui n’ont pas été identifiées, l’armée israélienne connaissait l’état de santé de Deif depuis plusieurs années, malgré l’idée populaire persistante qui avait laissé penser qu’il avait perdu ses deux jambes et un bras dans une série de frappes israéliennes, il y a plus d’une décennie, dont l’objectif était de le tuer.

Un reportage de Maariv avait suggéré que la séquence découverte par les soldats à Gaza, qui montrait Deif en train de marcher, avait pris Israël par surprise.

Les militaires israéliens sont sur la défensive concernant leurs connaissances de ce qui se passe réellement à Gaza suite aux échecs, en matière de renseignement, qui ont été révélés par l’attaque brutale qui a été commise par le Hamas dans le sud d’Israël, le 7 octobre.

Selon la radio militaire, le ministre Avi Dichter avait fait savoir, il y a 20 ans, que Deif était partiellement paralysé. Dichter avait tenu ces propos quand il avait quitté le Shin Bet, qu’il avait dirigé jusqu’en 2005. La frappe qui avait, semble-t-il, ôté à Deif l’usage de ses jambes avait eu lieu un an plus tard – mais les paroles prononcées par Dichter devaient être les dernières d’un haut-responsable israélien au sujet du terroriste.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.