Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Le cabinet de guerre annule sa réunion en raison de désaccords sur les otages et Rafah

La réunion prévue ce soir par le cabinet de guerre a été annulée, selon la presse israélienne.

Cette décision fait suite à de profonds désaccords entre les membres du cabinet élargi au sujet d’un éventuel accord sur les otages négocié par l’Égypte et de son impact potentiel sur l’opération israélienne de Rafah qui se profile à l’horizon. Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, et le ministre des Finances, Bezalel Smotrich, ont tous deux exprimé leur opposition à tout accord qui limiterait ou interromprait temporairement les combats, tandis que le ministre du Cabinet de guerre, Benny Gantz, a déclaré en début de semaine que si le gouvernement rejetait un accord sur les otages soutenu par les services de sécurité, il n’aurait « pas le droit de continuer d’exister ».

Le cabinet de guerre compte trois membres ayant le droit de vote : Netanyahu, Gantz et Gallant. Gadi Eisenkot (HaMahane HaMamlahti) est observateur, tout comme le ministre des Affaires stratégiques, Ron Dermer, et le chef du parti ultra-orthodoxe Shas, Aryeh Deri, qui sont tous deux des confidents de Netanyahu.

Ben Gvir a rencontré Netanyahu pour discuter de l’accord et de l’opération avant la réunion générale du cabinet de cet après-midi, à laquelle Smotrich a renoncé en faveur d’une réunion de sa faction de droite dure, HaTzionout HaDatit.

Netanyahu a affirmé plus tôt aujourd’hui qu’Israël « entrera dans Rafah et nous éliminerons les bataillons du Hamas qui s’y trouvent – avec ou sans accord – afin de remporter une victoire absolue ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.