Le chef de Tsahal : le Hamas a commis une “erreur” en attaquant
Rechercher

Le chef de Tsahal : le Hamas a commis une “erreur” en attaquant

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, a déclaré dans un communiqué depuis la base de Kirya à Tel Aviv, que la dernière opération s’était terminée avec des résultats « très différents » des flambées de violence précédentes, et que le Hamas « avait commis une erreur grave et profonde en tirant sur Israël ».

Kohavi, tout comme Netanyahu et Gantz avant lui, a réaffirmé que le groupe terroriste palestinien avait subi un coup plus dur que prévu.

Le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi, lors d’une conférence de presse après le cessez-le-feu avec Gaza, le 21 ma1 2021. (Capture d’écran)

« Le Hamas nous a mal perçus et a été confronté à une force à laquelle il ne s’attendait pas », a-t-il expliqué, ajoutant que l’armée « a fait d’énormes efforts pour ne pas nuire aux civils » en dépit du fait que le Hamas opère dans des zones civiles.

Il a affirmé que ce n’est pas un hasard si les tirs de roquettes du Hamas se sont raréfiés vers la fin des combats, une insinuation que le coup porté à la capacité de lancement de roquettes du Hamas a été considérable.

Le chef du Shin Bet Nadav Argaman, lors d’une conférence de presse après le cessez-le-feu à Gaza, le 21 mai 2021. (Capture d’écran)

Le chef du Shin Bet, Nadav Argaman, a également pris la parole, affirmant que le résultat de l’opération pourrait changer la réalité du conflit, « en fonction de ce qui va se passer à partir de maintenant ».

« Les règles du jeu ont changé et ce qui fut n’est pas ce qui sera », a déclaré Argaman. « Le Hamas à la veille de ce conflit n’a rien à voir avec le Hamas du lendemain. »

C’est vous qui le dites...