Virus : Le Hamas dit que le seul labo de dépistage a été touché dans une frappe
Rechercher

Virus : Le Hamas dit que le seul labo de dépistage a été touché dans une frappe

Le principal laboratoire de dépistage du coronavirus de Gaza a cessé de fonctionner en raison des dommages causés par une frappe aérienne israélienne qui est tombée de l’autre côté de la rue, a affirmé le ministre de la Santé du groupe terroriste palestinien du Hamas, Yusuf Abu Rish.

La frappe aérienne israélienne présumée visait le bâtiment Faisal al-Shawa dans le quartier chic d’al-Rimal à Gaza City. La clinique est adjacente au bâtiment al-Shawa, selon les médias de Gaza.

Selon le ministère de la Santé du Hamas, les frappes en cours ne permettent pas à ses équipes de faire le suivi des personnes infectées par le coronavirus et de poursuivre la campagne de vaccination.

Les bombardements israéliens « menacent de saper les efforts du ministère de la Santé face à l’épidémie de Covid » car ils ont « notamment fait cesser les tests de dépistage au laboratoire central », a déclaré dans un communiqué Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère local de la Santé.

La bande de Gaza a jusqu’à présent reçu 122 000 doses de vaccins, dont plus de la moitié n’avait pas été administrée, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L’armée israélienne n’a pas répondu à une demande de commentaire.

L’OMS avait plus tôt mis en garde les deux parties pour protéger les infrastructures sanitaires.

C’est vous qui le dites...