Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Le Hezbollah rejette les propositions américaines pour apaise les tensions avec Israël

De la fumée s'élevant au-dessus du village libanais d'Adayseh lors d'un bombardement israélien, sur une photo prise depuis une position israélienne le long de la frontière avec le sud du Liban, le 14 janvier 2024. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)
De la fumée s'élevant au-dessus du village libanais d'Adayseh lors d'un bombardement israélien, sur une photo prise depuis une position israélienne le long de la frontière avec le sud du Liban, le 14 janvier 2024. (Crédit : Jalaa Marey/AFP)

Le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, soutenu par l’Iran, a écarté les suggestions initiales de Washington pour apaiser les tensions avec Israël, notamment en éloignant ses membres de la frontière, mais il reste ouvert à la diplomatie américaine pour éviter une guerre dévastatrice, affirment des responsables libanais.

« Le Hezbollah est prêt à écouter », déclare un haut fonctionnaire libanais au fait des réflexions du groupe, tout en soulignant que ce dernier considère comme irréalistes les idées présentées par le négociateur américain Amos Hochstein lors d’une visite à Beyrouth la semaine dernière.

L’émissaire américain, Amos Hochstein, à droite, quittant le palais gouvernemental de Beyrouth, accompagné du responsable protocolaire libanais, à gauche, après sa réunion avec le Premier ministre par intérim du Liban le 11 janvier 2024, au milieu des tensions persistantes à la frontière libano-israélienne. (Crédit : Joseph EID / AFP)

Le Hezbollah affirme qu’il tirera des roquettes sur Israël tant qu’il n’y aura pas de cessez-le-feu total à Gaza.

Malgré le rejet et les volées de roquettes du Hezbollah en direction d’Israël, l’ouverture du groupe aux contacts diplomatiques témoigne d’une réticence à entrer dans une guerre plus large, selon l’un des responsables libanais et une source de sécurité, même après une frappe attribuée à Israël sur Beyrouth le 2 janvier, qui a tué le numéro 2 du Hamas et une autre qui a tué le commandant de l’unité Radwan du Hezbollah.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.