Le prof attaqué à Akko voulait empêcher ses élèves de se joindre aux violences
Rechercher

Le prof attaqué à Akko voulait empêcher ses élèves de se joindre aux violences

L’homme de 37 ans attaqué par des Arabes à Akko la nuit dernière était un professeur de lycée qui était parti à la recherche de ses élèves pour les empêcher de participer aux violences, a rapporté la Douzième chaîne.

Les médecins du centre médical de Galilée ont déclaré que l’état d’Elad Barzilai s’était considérablement amélioré, bien qu’il soit toujours sous sédatif et sous respirateur.

Barzilai a déjà subi une opération d’urgence pour les blessures à la tête qu’il a subies lors de l’attaque et il devra subir d’autres opérations à l’avenir, selon les médecins.

C’est vous qui le dites...