Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Les habitants de Beeri réunis pour la libération prévue de voisins pris en otage

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Racheli Benacot et sa fille Geva, à l'hôtel David à Ein Boqek, le 29 novembre 2023. (Crédit : Jeremy Sharon/The Times of Israel)
Racheli Benacot et sa fille Geva, à l'hôtel David à Ein Boqek, le 29 novembre 2023. (Crédit : Jeremy Sharon/The Times of Israel)

Des habitants de Beeri se rassemblent dans le salon de l’hôtel David, au bord de la mer Morte, où ils ont été évacués, pour regarder la retransmission en direct de la libération des otages du kibboutz qui avaient été enlevés par le groupe terroriste palestinien du Hamas lors des atrocités du 7 octobre.

Racheli Benacot, dont la sœur a été assassinée pendant l’assaut et dont le frère a été tué en combattant les terroristes du Hamas qui ont envahi le kibboutz, déclare qu’elle et la communauté du kibboutz Beeri sont « incroyablement heureuses » que certains des otages soient libérés ce soir.

Mais elle dit que ce bonheur est entaché de tristesse « pour ceux qui sont morts, et pour ceux qui sont toujours à Gaza » qu’ils attendent, espèrent et attendent toujours de voir rentrer à la maison.

« C’est un accord avec Satan », dit-elle à propos de l’accord de libération des otages conclu avec le groupe terroriste palestinien.

« Aucune des villes du sud ne pourrait revenir en arrière, cela signifierait renoncer à notre maison, à nos racines, à notre histoire, renoncer à une partie du pays, ce serait renoncer au sionisme. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.