Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Les manifestants entament la dernière étape de leur marche vers la Knesset

Des manifestants brandissant des drapeaux nationaux israéliens alors qu'ils marchent sur l'autoroute près de la ville de Mevasseret Zion, lors d'une marche de plusieurs jours de Tel Aviv à Jérusalem pour protester contre le projet de loi de révision judiciaire du gouvernement avant un vote au Parlement, le 22 juillet 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Des manifestants brandissant des drapeaux nationaux israéliens alors qu'ils marchent sur l'autoroute près de la ville de Mevasseret Zion, lors d'une marche de plusieurs jours de Tel Aviv à Jérusalem pour protester contre le projet de loi de révision judiciaire du gouvernement avant un vote au Parlement, le 22 juillet 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

La marche de protestation contre la refonte judiciaire a atteint Motza, une banlieue de Jérusalem, alors que les manifestants s’approchent de la capitale après une marche qui a commencé avec une poignée de personnes à Tel Aviv mardi soir et qui a maintenant été rejointe par des dizaines de milliers.

Selon les organisateurs de la manifestation, les manifestants ont fait une pause avant d’entamer « la dernière étape de la marche qui se terminera devant la Knesset », où ils doivent arriver ce soir pour un grand rassemblement.

Parallèlement à cette manifestation, d’autres manifestations importantes sont prévues rue Kaplan à Tel Aviv et dans quelque 150 autres endroits en Israël, dans le cadre de la 29e série de rassemblements hebdomadaires contre le remaniement judiciaire.

Demain matin, la Knesset devrait commencer à débattre du projet de loi sur le « caractère raisonnable » avant les deuxième et troisième lectures (finales) prévues pour lundi. Ce projet de loi limite le contrôle judiciaire du « caractère raisonnable » des décisions gouvernementales et ministérielles. Il s’agirait de la première étape dans le cadre de la réforme du système judiciaire prévue par la coalition, qui devrait donner au gouvernement un contrôle quasi-total sur la nomination des juges israéliens et limiter considérablement la capacité de la Haute Cour à invalider les lois et les décisions du gouvernement.

Face à l’opposition sans précédent de l’armée de l’air israélienne et d’autres secteurs de l’armée, le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré hier soir qu’il « prenait des mesures afin de parvenir à un large consensus » sur l’imminente législation.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.