Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Les résidents d’implantations violents sont un petit noyau de centaines de personnes maximum – responsable israélien

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des agents de la police des frontières empêchent des habitants d'implantations israéliennes d'entrer dans la ville palestinienne de Turmus Ayya, en Cisjordanie, le 21 juin 2023. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP)
Des agents de la police des frontières empêchent des habitants d'implantations israéliennes d'entrer dans la ville palestinienne de Turmus Ayya, en Cisjordanie, le 21 juin 2023. (Crédit : Ohad Zwigenberg/AP)

Alors que les États-Unis mettent en garde contre la montée de la violence commise par des résidents d’implantations en Cisjordanie, une source israélienne au fait du dossier affirme au Times of Israel qu’un « petit noyau estimé à quelques centaines d’extrémistes, tout au plus » est responsable de l’instigation de la violence, mais que le cabinet en a discuté et a pris des mesures pour réprimer le phénomène.

La semaine dernière, Netanyahu a déclaré que si la plupart du demi-million de résidents d’implantations de Cisjordanie sont des personnes respectueuses de la loi qui apportent une contribution importante au pays, « il y a une toute petite poignée de personnes… qui prennent la loi entre leurs mains… Nous ne sommes pas prêts à tolérer cela ».

La source israélienne affirme que ce phénomène est lié à la recrudescence des attentats terroristes palestiniens en Cisjordanie. « Cela ne justifie pas la violence des résidents d’implantations, mais ce n’est pas isolé ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.