Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Les terroristes ne s’infiltrent plus à travers la frontière – Tsahal

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le porte-parole de l'armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, s'adressant aux médias près de la frontière de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)
Le porte-parole de l'armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, s'adressant aux médias près de la frontière de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

Le contre-amiral Daniel Hagagi, porte-parole de Tsahal, a annoncé qu’Israël avait éliminé les terroristes qui se sont infiltrés dans le sud d’Israël et que le pays avait des informations sur tous les Israéliens pris en otage dans la bande de Gaza.

Lors d’une conférence de presse, Hagari a expliqué que les troupes passaient encore de maison en maison dans les villes proches de la frontière avec l’enclave côtière, à la recherche de terroristes.

« Il n’y a pas de terroristes qui traversent la clôture frontalière qui sépare Gaza et Israël », a-t-il dit, notant que les hommes du Hamas qui essayaient malgré tout de le faire étaient frappés par les forces aériennes.

« Depuis ce matin, il y a eu quelques confrontations avec les terroristes. Et il n’y en a plus eu du tout au cours des dernières heures », a noté Hagari.

Hagari a déclaré que l’armée avait « tous les détails » sur les personnes prises en otage, à Gaza, par le groupe terroriste du Hamas.

« Pour le moment, nous avons informé 30 familles. Quand nous aurons fini d’informer toutes les familles, le nombre d’otages à Gaza sera rendu public », a-t-il ajouté.

Le rythme des attaques de l’armée de l’air, au sein de l’enclave côtière, est cinq fois celui des frappes qui avaient été menées contre le Hezbollah lors de la Seconde guerre du Liban, en 2006, a expliqué Hagari.

Une soixantaine d’avions-chasseurs mènent des vagues de frappes aériennes contre des cibles du Hamas en ce moment, a-t-il fait savoir.

Il a précisé que les militaires avaient terminé d’évacuer les villes adjacentes à la frontière et que quelques familles avaient fait le choix de ne pas partir.

Concernant l’infiltration armée depuis le Liban, Hagari a déclaré que l’identité des hommes armés faisait encore l’objet d’une enquête. Il a confirmé que trois terroristes qui avaient franchi la frontière avaient été tués tandis qu’un autre était parvenu à retourner au Liban.

Le Jihad islamique palestinien a revendiqué l’attaque.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.