Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Liban : L’armée n’est pas en capacité de se déployer le long de la frontière avec Israël en cas d’accord avec le Hezbollah

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

De la fumée s'échappant de la frontière au nord d'Israël à proximité d'une installation militaire à Metula, après que le groupe terroriste libanais du Hezbollah a lancé une salve de roquettes, sur une photo prise depuis le sud du Liban, le 31 décembre 2023. (Crédit : Hasan Fneich/AFP
De la fumée s'échappant de la frontière au nord d'Israël à proximité d'une installation militaire à Metula, après que le groupe terroriste libanais du Hezbollah a lancé une salve de roquettes, sur une photo prise depuis le sud du Liban, le 31 décembre 2023. (Crédit : Hasan Fneich/AFP

Le ministre des Affaires étrangères libanais par intérim Abdullah Bou Habib a fait savoir, dans un entretien, que l’armée libanaise n’avait pas la capacité de se déployer sur la frontière avec Israël, a indiqué Al Arabiya.

Bou Habib a cité « une pénurie d’équipements » pour expliquer son opposition à l’idée, qui ferait partie d’une solution diplomatique avancée par les États-Unis dont l’objectif est d’empêcher que les combats actuellement en cours entre Israël et le Hezbollah ne se transforment en guerre ouverte.

Selon les médias israéliens, ce plan prévoit un retrait du Hezbollah qui s’éloignerait de huit à dix kilomètres de la frontière. Les forces des Nations unies et libanaises, pour leur part, entreraient dans le secteur frontalier en nombre beaucoup plus important.

Bou Habib a indiqué qu’il était défavorable à un retrait du Hezbollah jusqu’au fleuve Litani, ce que demande Israël, « parce que cela entraînera une reprise de la guerre ».

Le chef de la diplomatie libanaise a dit s’opposer aux « solutions partielles », ajoutant qu’il n’acceptera qu’un accord final et définitif qui viendrait résoudre les conflits frontaliers avec l’État juif.

L’envoyé spécial américain Amos Hochstein se trouvait en Israël, ce week-end, pour discuter de possibles solutions diplomatiques avec les officiels israéliens dans le cadre de cette crise.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.