Liberman compare les violences à Jérusalem au drame à Meron
Rechercher

Liberman compare les violences à Jérusalem au drame à Meron

Le leader d’Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, a imputé au gouvernement Netanyahu la responsabilité des violences à Jérusalem, des tirs de roquettes dans le sud et de la catastrophe de Meron au début du mois.

« En cette fête [de Yom Yeroushalayim], le gouvernement Netanyahu nous a amenés dans une situation de conflagration », a déclaré Liberman lors d’une réunion hebdomadaire de faction à la Knesset. « Dans le sud, à Jérusalem, et aussi [avec la bousculade mortelle] sur le mont Meron – c’est son héritage. S’il se soucie d’Israël ou du Likud, il aurait reconnu qu’il est l’obstacle [à un gouvernement] et se serait retiré. »

Liberman affirme qu’il fait tout son possible pour que le gouvernement du « bloc du changement » soit formé.

Il affirme que le gouvernement sera ouvert à l’adhésion des partis ultra-orthodoxes à tout moment, à condition qu’ils acceptent ses positions sur l’enrôlement dans l’armée, la casheroute et la conversion – des positions sur lesquelles les partis haredi ne veulent en aucun cas céder.

Capture d’écran d’une interview du leader d’Yisrael Beytenu, le député Avigdor Liberman, lors d’un entretien avec la Douzième chaîne, le 29 décembre 2020. (Crédit : Douzième chaîne)
C’est vous qui le dites...