Likud à Yankelevich : rejoins-nous ou nous diffusons un enregistrement gênant
Rechercher

Likud à Yankelevich : rejoins-nous ou nous diffusons un enregistrement gênant

Le parti du Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu menacerait, selon Haaretz, une députée Kakhol lavan, de diffuser des enregistrements compromettants si elle refuse de changer de bord politique.

Selon le quotidien, Omer Yankelevich aurait été informée que si elle ne basculait pas vers le parti du Premier ministre, il y aura davantage de fuites d’un enregistrement dans lequel un haut-conseiller de Kakhol lavan cite des propos tenus par la députée ultra-orthodoxe.

Le quotidien a ajouté que le Likud se sert d’autres enregistrements comme monnaie d’échange et Yankelevich a indirectement dit au parti du Premier ministre qu’elle envisageait de changer de camp.

Dans des enregistrements diffusés la semaine dernière, le haut-conseiller de Gantz Israël Bachar relate des propos tenus par Yankelevich.

La députée Kakhol lavan Omer Yankelevich lors d’une commission à la Knesset, le 5 août 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Elle [Yankelevich] dit que [Gantz] est stupide, qu’il n’est personne et elle dit qu’il « ne peut pas être Premier ministre », affirme Bachar.

Netanyahu aurait personnellement rencontré le rabbin qui aurait enregistré Bachar. L’enregistrement est tombé entre les mains des médias le lendemain de cette rencontre. Gantz a limogé Bachar.

Ces déclarations surviennent après que Jonathan Urich, le porte-parole du Likud, a déclaré qu’il faudra « quelques jours » pour former une coalition, avec une majorité parlementaire qui sera renforcée par quelques transfuges venus de l’extérieur du bloc de droite.

C’est vous qui le dites...